Le Premier ministre Yoshihide Suga a convoqué une réunion d'urgence du gouvernement et appelé la population à la prudence, les médias locaux indiquant que plus de 1.000 véhicules étaient bloqués sur une autoroute reliant Tokyo à Niigata, dans le Nord. Au cours des dernières 72 heures, un record de 2,17 mètres de neige est tombé à Minakami, dans la préfecture de Gunma, selon les médias, tandis que Yuzawa, dans la préfecture de Niigata, connue pour ses pistes de ski, a enregistré un record de 1,8 mètre de neige jeudi matin.

e, REUTERS
e © REUTERS

La neige a également recouvert le temple de Kyoto. Les images des flocons s'abattant sur les délicates pagodes et les mausolées ont fait les délices des médias sociaux. Des membres des forces de défense japonaise distribuaient des couvertures et des vivres aux foyers privés d'électricité, selon des responsables locaux. Tsuyoshi Watanabe, un responsable de la gestion des catastrophes dans la région de Niigata, a indiqué à l'AFP avoir demandé aux soldats d'aider quelque 460 véhicules bloqués sur une autoroute. "Nous faisons de notre mieux pour secourir les conducteurs et les passagers (..) nous sommes prêts à continuer l'opération toute la nuit", a-t-il dit.

e, REUTERS
e © REUTERS

Il a ajouté qu'une dizaine de personnes avaient été blessées dans des accidents liés aux chutes de neige dans la région au cours des deux derniers jours. Selon l'agence météorologique japonaise, la tempête devrait s'affaiblir mais de nouvelles chutes de neige sont prévues dans la région au cours du week-end. La vague de froid intervient au moment où le Japon fait face à un record d'infections au coronavirus, alors que le pays avait été relativement épargné depuis le début de la pandémie et a évité de mettre en place des restrictions obligatoires. La troisième vague d'infections a cependant poussé le Premier ministre à exhorter la population à reconsidérer les projets de voyage pendant les fêtes de fin d'année, et a provoqué l'annulation, pour la première fois, du festival de la neige de Sapporo, dont les sculptures de glace élaborées attirent des milliers de visiteurs chaque année.

Le Premier ministre Yoshihide Suga a convoqué une réunion d'urgence du gouvernement et appelé la population à la prudence, les médias locaux indiquant que plus de 1.000 véhicules étaient bloqués sur une autoroute reliant Tokyo à Niigata, dans le Nord. Au cours des dernières 72 heures, un record de 2,17 mètres de neige est tombé à Minakami, dans la préfecture de Gunma, selon les médias, tandis que Yuzawa, dans la préfecture de Niigata, connue pour ses pistes de ski, a enregistré un record de 1,8 mètre de neige jeudi matin. La neige a également recouvert le temple de Kyoto. Les images des flocons s'abattant sur les délicates pagodes et les mausolées ont fait les délices des médias sociaux. Des membres des forces de défense japonaise distribuaient des couvertures et des vivres aux foyers privés d'électricité, selon des responsables locaux. Tsuyoshi Watanabe, un responsable de la gestion des catastrophes dans la région de Niigata, a indiqué à l'AFP avoir demandé aux soldats d'aider quelque 460 véhicules bloqués sur une autoroute. "Nous faisons de notre mieux pour secourir les conducteurs et les passagers (..) nous sommes prêts à continuer l'opération toute la nuit", a-t-il dit. Il a ajouté qu'une dizaine de personnes avaient été blessées dans des accidents liés aux chutes de neige dans la région au cours des deux derniers jours. Selon l'agence météorologique japonaise, la tempête devrait s'affaiblir mais de nouvelles chutes de neige sont prévues dans la région au cours du week-end. La vague de froid intervient au moment où le Japon fait face à un record d'infections au coronavirus, alors que le pays avait été relativement épargné depuis le début de la pandémie et a évité de mettre en place des restrictions obligatoires. La troisième vague d'infections a cependant poussé le Premier ministre à exhorter la population à reconsidérer les projets de voyage pendant les fêtes de fin d'année, et a provoqué l'annulation, pour la première fois, du festival de la neige de Sapporo, dont les sculptures de glace élaborées attirent des milliers de visiteurs chaque année.