Le SeaSide, qui peut embarquer jusqu'à 5.000 passagers, est parti avec seulement 339 touristes dimanche après-midi pour une croisière de sept jours, lors de laquelle les croisiéristes vont visiter Tarente, Syracuse ou encore Gênes, précise MSC.

Les croisières ont repris depuis le mois de mai en Italie, mais les paquebots n'ont l'autorisation de faire escale en France qu'à partir du 30 juin, selon un protocole sanitaire très strict. Les premiers bateaux, de MSC Croisières et Costa Croisières, devraient partir de Marseille le 4 juillet.

Lors du test, "tous les aspects du protocole - du dépistage en continu jusqu'aux outils de contact tracing en passant par les mesures barrières - seront observés en conditions réelles", selon MSC.

Une autre croisière-test est prévue le 27 juin. A partir du 4 juillet, le MSC Seaside fera escale à Marseille tous les dimanches.

Des paquebots errant de port en port, interdits d'accoster par peur du Covid-19 : les compagnies de croisières veulent effacer le souvenir de ces images de 2020.

Le Covid-19 a stoppé brutalement une croissance continue depuis 10 ans dans le secteur, après un pic en 2019 à 29,7 millions de passagers dans le monde dont 15,4 millions de Nord-Américains et 7,7 millions d'Européens, selon un rapport de la Cruise Line International Association (CLIA), l'association des croisiéristes.

Le SeaSide, qui peut embarquer jusqu'à 5.000 passagers, est parti avec seulement 339 touristes dimanche après-midi pour une croisière de sept jours, lors de laquelle les croisiéristes vont visiter Tarente, Syracuse ou encore Gênes, précise MSC.Les croisières ont repris depuis le mois de mai en Italie, mais les paquebots n'ont l'autorisation de faire escale en France qu'à partir du 30 juin, selon un protocole sanitaire très strict. Les premiers bateaux, de MSC Croisières et Costa Croisières, devraient partir de Marseille le 4 juillet.Lors du test, "tous les aspects du protocole - du dépistage en continu jusqu'aux outils de contact tracing en passant par les mesures barrières - seront observés en conditions réelles", selon MSC.Une autre croisière-test est prévue le 27 juin. A partir du 4 juillet, le MSC Seaside fera escale à Marseille tous les dimanches.Des paquebots errant de port en port, interdits d'accoster par peur du Covid-19 : les compagnies de croisières veulent effacer le souvenir de ces images de 2020.Le Covid-19 a stoppé brutalement une croissance continue depuis 10 ans dans le secteur, après un pic en 2019 à 29,7 millions de passagers dans le monde dont 15,4 millions de Nord-Américains et 7,7 millions d'Européens, selon un rapport de la Cruise Line International Association (CLIA), l'association des croisiéristes.