"Je pense que nous devons vraiment nous concentrer sur ces voyageurs de retour de vacances", a affirmé Markus Söder à la chaîne ZDF.

Les autorités locales sont en train de travailler à l'installation des nouveaux centres de test dans les aéroports du Land, qui devraient être prêts dans les prochains jours.

"Tout le monde pourra y être testé gratuitement à n'importe quel moment", a précisé M. Söder, patron de la CSU, le parti-frère de la CDU de la chancelière Angela Merkel.

Le premier aéroport du pays, situé à Francfort, dispose déjà d'un centre de dépistage mais facture les tests à un montant compris entre 59 et 139 euros.

Au niveau national, l'Allemagne a été relativement épargnée par la pandémie, avec quelque 200.000 cas et 9.000 morts. Mais la Bavière, située dans le sud-est du pays, a déploré à elle seule près de 50.000 contaminations et plus de 2.600 décès, selon les chiffres de l'Institut Robert-Koch.

Le lourd tribut payé par le Land à la pandémie a notamment été attribué à des vacanciers de retour d'Autriche, où le Covid-19 a largement circulé dans plusieurs stations de ski.

Un festival de la bière organisé en mars à Mitterteich, dans le nord de la Bavière, pourrait également avoir contribué à diffuser le virus.

M. Söder a cependant été salué pour sa gestion de la pandémie et est désormais la personnalité favorite des Allemands pour succéder à Mme Merkel, dont le mandat expire en 2021. Il s'est jusqu'ici défendu de briguer la chancellerie.

mfp/har/dga/sg

© Agence France-Presse

"Je pense que nous devons vraiment nous concentrer sur ces voyageurs de retour de vacances", a affirmé Markus Söder à la chaîne ZDF.Les autorités locales sont en train de travailler à l'installation des nouveaux centres de test dans les aéroports du Land, qui devraient être prêts dans les prochains jours."Tout le monde pourra y être testé gratuitement à n'importe quel moment", a précisé M. Söder, patron de la CSU, le parti-frère de la CDU de la chancelière Angela Merkel.Le premier aéroport du pays, situé à Francfort, dispose déjà d'un centre de dépistage mais facture les tests à un montant compris entre 59 et 139 euros.Au niveau national, l'Allemagne a été relativement épargnée par la pandémie, avec quelque 200.000 cas et 9.000 morts. Mais la Bavière, située dans le sud-est du pays, a déploré à elle seule près de 50.000 contaminations et plus de 2.600 décès, selon les chiffres de l'Institut Robert-Koch.Le lourd tribut payé par le Land à la pandémie a notamment été attribué à des vacanciers de retour d'Autriche, où le Covid-19 a largement circulé dans plusieurs stations de ski.Un festival de la bière organisé en mars à Mitterteich, dans le nord de la Bavière, pourrait également avoir contribué à diffuser le virus.M. Söder a cependant été salué pour sa gestion de la pandémie et est désormais la personnalité favorite des Allemands pour succéder à Mme Merkel, dont le mandat expire en 2021. Il s'est jusqu'ici défendu de briguer la chancellerie.mfp/har/dga/sg© Agence France-Presse