Les plaignants s'étaient vu refuser l'embarquement dans un avion à l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle (Paris), le 12 janvier 2009, ainsi que les 9 et 19 novembre 2008.

La compagnie de droit britannique a assuré se conformer aux réglementations européenne et britannique, évoquant des raisons de sécurité.

Outre l'amende de 70.000 euros, le tribunal a condamné Easyjet à verser 2.000 euros de dommages et intérêts à chacun des trois plaignants, et un euro symbolique à l'Association des paralysés de France.

Weekend.be avec Belga

Les plaignants s'étaient vu refuser l'embarquement dans un avion à l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle (Paris), le 12 janvier 2009, ainsi que les 9 et 19 novembre 2008. La compagnie de droit britannique a assuré se conformer aux réglementations européenne et britannique, évoquant des raisons de sécurité. Outre l'amende de 70.000 euros, le tribunal a condamné Easyjet à verser 2.000 euros de dommages et intérêts à chacun des trois plaignants, et un euro symbolique à l'Association des paralysés de France. Weekend.be avec Belga