Le sentier Frédéric-Auguste

Pays: Italie

Longueur: 10,5 km

Le sentier doit son nom à la visite du roi de Saxe qui, au tournant du XXe siècle, tomba en pâmoison devant le panorama proposé par le plateau de l'Alpe di Siusi, situé dans les Dolomites. Il émit alors le souhait de voir un chemin de la région du Trentin porter son nom. C'est l'un des plus parfaits qui fut choisi, possédant cet atout précieux de ne demander qu'un minimum d'efforts tout en offrant un maximum de sensations. Il débute à Passo di Sella et monte jusqu'au refuge Frédéric-Auguste. L'itinéraire présente quelques-uns des plus beaux paysages de ce décor inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco: le massif de Sella, Sassolungo et les monts Sasso Piatto. Il se poursuit jusqu'au refuge de Sasso Piatto, passe par le col de Passo Duron avant de redescendre vers Saltria, où un bus relie le point de départ.

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

El Caminito del Rey

Pays: Espagne

Longueur: 8,6 km

Le chemin ne fait qu'un peu plus de 8 kilomètres et, en termes de difficulté, est vraiment accessible. En revanche, c'est sans doute l'un des plus impressionnants - voire effrayants si l'on souffre du vertige - du globe. Construit au début du XXe siècle pour permettre aux ouvriers un accès direct à deux stations hydroélectriques d'Andalousie, il est fiché dans la roche à 100 mètres au-dessus de la gorge de Gaitanes, dans le canyon d'El Chorro. Un étroit sentier d'un mètre de largeur se faufile à fleur de roche, fruit d'un exploit technique pour l'époque. Usé par le temps, il a fait l'objet, il y a quelques années, d'une superbe rénovation. Ainsi, désormais, on profite ici ou là de portions entièrement façonnées de verre. Frissons garantis!

www.caminitodelrey.info

De Nusfjord à Nesland

Pays: Norvège

Longueur: 4,7 km

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

L'archipel des Lofoten, qui s'étire en ruban le long des côtes septentrionales de Norvège, constitue déjà un fantastique voyage en soi. Et Nus-fjord, l'un des plus beaux endroits du pays, est un ravissement supplémentaire. Avec ses maisons en bois sur pilotis et ses quais suspendus sur la mer, ce village de pêcheurs pluriséculaire apparaît comme une carte postale difficile à quitter. Le sentier débute à l'orée du village, en dessous de l'école. Il est balisé de cairns et exige de grimper quelques rochers, mais rien de bien compliqué. Le point d'arrivée, à Nesland, est une maison d'hôtes bâtie au XIXe siècle et toujours tenue par les descendants du premier propriétaire. Une belle invitation à rester au moins une nuitée pour s'imprégner d'une atmosphère aussi douce qu'ensorcelante...

Le glacier d'Aletsch

Pays: Suisse

Longueur: 3 km

© ALETSCH ARENA

En surplomb du plus grand glacier d'Europe continentale, le sentier d'altitude de l'Unesco est certes court, mais d'une intensité inouïe. Un véritable challenge pour les randonneurs ayant le pied sûr... et non sensibles au vertige. Aussi dénommé Gratweg, il n'a rien d'une promenade de santé, même si les passages les plus exposés sont bien sécurisés. Il débute à la station du téléphérique du Bettmerhorn (2.647 m) et mène par l'arête sommitale vers l'Eggishorn (2.869 m). Une randonnée qui a le niveau d'un itinéraire alpin mais qui constitue surtout une aventure inoubliable en raison de l'extraordinaire vue qu'elle offre sur le glacier d'Aletsch, la Jungfrau, l'Aletschhorn et le Bietschhorn, ainsi que sur la vallée du Rhône et la majestueuse chaîne des 4.000 valaisans.

www.aletscharena.ch

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

Le cratère du Ngorongoro

Pays: Tanzanie

Longueur: 10 km

Le Ngorongoro est un véritable jardin d'Eden né des fureurs de la Terre. Il y a 2 ou 3 millions d'années, une éruption titanesque forma la plus vaste caldera - aujourd'hui dormante - de la planète. Comme au premier matin du monde, ses près de 300 km² servent toujours de refuge et d'herbage à l'une des plus grandes concentrations d'animaux sauvages d'Afrique. Zèbres, gnous, éléphants, impalas, rhinocéros noirs ou lions parcourent la savane par milliers. La randonnée, qui suit le rebord du cratère, offre des vues imprenables sur l'aire de conservation. De refuges en postes d'observation, on traverse tour à tour des étendues aérées et des zones boisées. Un safari pour le moins original et dédié à la nature. Les animaux peuvent d'ailleurs surgir sur la crête, d'où l'obligation d'être accompagné d'un garde armé.

La Chaussée des Géants

Pays: Irlande

Longueur: 53 km

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

Cap sur la côte d'Irlande du Nord et ses verdoyants paysages découpés. Le sentier relie Ballycastle à Portstewart, traversant plusieurs sites emblématiques de l'île. La célèbre Chaussée des Géants, par exemple. Selon la légende, elle aurait été construite par un... géant irlandais voulant se mesurer à un rival écossais. La version scientifique évoque plutôt une coulée de lave de l'ère tertiaire ayant produit ce fascinant décor de piliers basaltiques à la forme quasi parfaite. Jouant à saute-mouton avec les falaises, les plages et les prairies, la randonnée réserve d'autres surprises, comme ce pont de corde reliant l'îlot de Carrick-a-Rede, ou les ruines du château de Dunluce. Un itinéraire assez peu technique, que l'on peut couvrir en 2 ou 3 jours avec une condition physique moyenne.

www.ireland.com

La boucle du Fitz Roy

Pays: Argentine

Longueur: 19,5 km

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

Le massif du Fitz Roy est l'un des sites majeurs de la Patagonie argentine. Au départ de la bourgade d'El Chalten, ce parcours grimpe dans le parc national de Los Glaciares, d'une étendue presque aussi vaste que la Belgique. Au fur et à mesure de la montée, la silhouette des pics - presque verticaux et couverts de lourdes glaces - se détache sur fond de ciel azur. L'itinéraire permet d'atteindre le glacier qui descend jusqu'à la base du célèbre Cerro Torre (3.128 m) en forme de fusée, l'un des sommets les plus convoités des alpinistes. De là, le sentier continue vers un haut plateau où il est possible de bivouaquer (Camp Poincenot). L'occasion d'assister le lendemain à un étincelant lever de soleil sur le Fitz Roy.

Le parc des Tsingy de Bemaraha

Pays: Madagascar

Longueur: 4 km

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

En malgache, "tsingy" désigne un site que l'on ne peut arpenter pieds nus. Et de fait, le massif est à la fois dense et impénétrable, façonné de rochers sculptés en lames pointant parfois à 100 m d'altitude. En s'approchant, on a la sensation de pénétrer une véritable forêt de pierre et de calcaire dessinée par des millénaires de pluies. D'étroites failles et crevasses permettent en effet de s'y faufiler mais... gare au faux pas! Le circuit le plus aventureux, celui d'Andamozavaky, dure 4 heures et ne s'adresse ni aux corpulents ni aux sujets au vertige, s'achevant en étroite via ferrata qui grimpe à l'assaut du rocher. Equipé de baudriers et mousquetons, le randonneur est récompensé par un spectacle inoubliable: la partie terminale du parcours surplombe totalement le site, de passerelle en belvédère. Souvent, dans les arbres entourant les rochers, apparaissent alors des brigades de lémuriens...

Les calanques de Cassis

Pays: France

Longueur: 14,5 km

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

Insolite mélange de fjords norvégiens et de côtes blanches évoquant la Grèce, les Calanques de Cassis sont la garantie de balades à couper le souffle, le plus souvent entre terre et mer. L'un des plus beaux itinéraires démarre de Port-Miou et mène à la magnifique calanque d'En Vau, via celle tout aussi scénique de Port Pin. Il suit le déroulé du GR 98-51, mais le marcheur garde le choix entre le nouveau tracé (balisé en rouge et blanc) et l'ancien (balisé en noir), plus technique et escarpé. Une randonnée qui tient ses promesses de bout en bout, au rythme d'un paysage unique au monde, où la roche blanc et orange tutoie le turquoise des flots et le vert intense des pins et plantes de la garrigue.

www.ot-cassis.com

De Thêra à Oia

Pays: Grèce

Longueur: 9,5 km

© ERIC VANCLEYNENBREUGEL

Pour une randonnée entre terre et ciel sur fond de mer bleu encre, c'est ici que ça se passe. Ce sentier offre quelques-uns des plus beaux panoramas de Méditerranée. Il suit la cime de la caldeira engloutie du volcan de Santorin, qui se dresse à 300 mètres au-dessus des flots. Le marcheur foule tour à tour la cendre, des sections pavées et une courte partie asphaltée, tout cela en s'octroyant une immersion dans l'histoire géologique de l'île via la découverte d'une foule de phénomènes volcaniques et de strates de lave colorée. On ne se lasse pas des vues plongeantes sur les îlots qui font face à Santorin, de ces villages blancs coiffant le rebord de la caldeira ou s'accrochent à ses flancs. Le spectacle atteint son apogée à l'approche d'Oia, à la pointe nord de l'île. L'itinéraire prend une dimension supplémentaire au coucher du soleil mais là, vous ne serez pas seul...