Les responsables du parc de Yosemite (nord de la Californie) ont déclenché une enquête pour déterminer les causes de cette épidémie, qui concerne aussi bien les visiteurs que les employés. "La plupart des cas se sont produits durant la première semaine de janvier, et il y a eu une baisse significative des nouveaux cas ces derniers jours", ont-ils précisé dans un communiqué.

La plupart des cas de gastro-entérite sont compatibles avec un novovirus, une catégorie de virus extrêmement contagieux qui provoque diarrhée et vomissements. L'infection peut être contractée par contact direct avec un malade ou en touchant une surface porteuse du virus. Les symptômes surviennent rapidement, souvent entre 12 et 48 heures après exposition au virus.

Le parc de Yosemite précise travailler avec les organismes chargés de la santé publique et Aramark, la société exploitant les hôtels, restaurants et campings du parc national, pour endiguer l'épidémie.

Selon les statistiques du parc, Yosemite voit passer en moyenne plus de 100.000 visiteurs chaque mois de janvier, une fréquentation qui peut dépasser les 500.000 personnes durant les mois d'été.

Les responsables du parc de Yosemite (nord de la Californie) ont déclenché une enquête pour déterminer les causes de cette épidémie, qui concerne aussi bien les visiteurs que les employés. "La plupart des cas se sont produits durant la première semaine de janvier, et il y a eu une baisse significative des nouveaux cas ces derniers jours", ont-ils précisé dans un communiqué.La plupart des cas de gastro-entérite sont compatibles avec un novovirus, une catégorie de virus extrêmement contagieux qui provoque diarrhée et vomissements. L'infection peut être contractée par contact direct avec un malade ou en touchant une surface porteuse du virus. Les symptômes surviennent rapidement, souvent entre 12 et 48 heures après exposition au virus.Le parc de Yosemite précise travailler avec les organismes chargés de la santé publique et Aramark, la société exploitant les hôtels, restaurants et campings du parc national, pour endiguer l'épidémie.Selon les statistiques du parc, Yosemite voit passer en moyenne plus de 100.000 visiteurs chaque mois de janvier, une fréquentation qui peut dépasser les 500.000 personnes durant les mois d'été.