"Nous voulons abandonner le côté compétition, laisser derrière nous le stress du bureau et prendre un moment pour soi", a expliqué à l'AFP Walter Galli, porte-parole de la station de ski de Breuil-Cervinia, dans le Val D'Aoste. Cette station du nord de l'Italie, à la frontière avec la France et la Suisse, a créé des parcours sur mesure pour les touristes qui veulent skier à leur propre rythme et prendre le temps d'admirer le paysage.

Le concept du "Slow Ski" reprend l'approche du Slow Food, le mouvement écolo-gastronomique qui défend une alimentation "bonne, propre et juste", respectueuse de l'environnement et des identités culturelles. D'autres stations ont commencé aussi à proposer aux skieurs la possibilité de prendre leur temps à la montagne en profitant du panorama et des spécialités gastronomiques des Alpes. A Alta-Badia, dans la région du Trentin-Haut Adige, des chefs-cuisiniers, tous primés par le Michelin, ont organisé un parcours baptisé "Skier avec goût". "Le parcours comprend dix restaurants d'altitude, chacun dirigé par un chef différent. Nous créons nos plats à partir de produits locaux comme le miel, les pommes ou le speck", un jambon fumé, a déclaré à l'AFP le chef Arturo Spicocchi, à l'origine de cette initiative avec ses collègues Norbert Niederkofler et Fabio Cucchelli.

LeVifWeekend.be, avec Belga

"Nous voulons abandonner le côté compétition, laisser derrière nous le stress du bureau et prendre un moment pour soi", a expliqué à l'AFP Walter Galli, porte-parole de la station de ski de Breuil-Cervinia, dans le Val D'Aoste. Cette station du nord de l'Italie, à la frontière avec la France et la Suisse, a créé des parcours sur mesure pour les touristes qui veulent skier à leur propre rythme et prendre le temps d'admirer le paysage. Le concept du "Slow Ski" reprend l'approche du Slow Food, le mouvement écolo-gastronomique qui défend une alimentation "bonne, propre et juste", respectueuse de l'environnement et des identités culturelles. D'autres stations ont commencé aussi à proposer aux skieurs la possibilité de prendre leur temps à la montagne en profitant du panorama et des spécialités gastronomiques des Alpes. A Alta-Badia, dans la région du Trentin-Haut Adige, des chefs-cuisiniers, tous primés par le Michelin, ont organisé un parcours baptisé "Skier avec goût". "Le parcours comprend dix restaurants d'altitude, chacun dirigé par un chef différent. Nous créons nos plats à partir de produits locaux comme le miel, les pommes ou le speck", un jambon fumé, a déclaré à l'AFP le chef Arturo Spicocchi, à l'origine de cette initiative avec ses collègues Norbert Niederkofler et Fabio Cucchelli. LeVifWeekend.be, avec Belga