Le Premier ministre Alexander De Croo a précisé à la télévision belge VRT que la durée de la suspension serait d'au moins 24 heures. Cette décision soudaine intervient au lendemain de l'annonce par le Premier ministre britannique Boris Johnson d'un reconfinement de Londres, du sud-est de l'Angleterre et d'une partie de l'est, après la découverte d'une variante du Covid-19 dans ces zones.

Cette nouvelle souche du coronavirus pourrait être jusqu'à 70% plus infectieuse que les autres souches observées jusqu'à présent, selon lui.

Le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, a expliqué dimanche que la nouvelle souche était "hors de contrôle" pour justifier ce reconfinement partiel de l'Angleterre, qui pourrait, selon lui, durer jusqu'au déploiement d'un vaccin.

La suspension des voyages vers la Belgique au départ du Royaume-Uni concernera les vols et le train Eurostar qui part de Londres. Elle suit une interdiction similaire décidée par les Pays-Bas.

L'Allemagne envisage également d'interdire les vols en provenance du Royaume-Uni et de l'Afrique du Sud, où la variante a également été détectée, a déclaré à l'AFP une source du ministère allemand de la santé.

La Commission européenne n'a pas répondu immédiatement à une question de l'AFP sur la question de savoir si une telle interdiction pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni serait recommandée pour tous les pays de l'UE.

Une telle perturbation du trafic aérien et ferroviaire, si elle perdure en janvier, pourrait aggraver les problèmes de transport liés au Brexit, le Royaume-Uni quittant le 31 décembre le marché unique de l'UE, qui garantit la libre circulation à l'intérieur de ses frontières.

Le Premier ministre Alexander De Croo a précisé à la télévision belge VRT que la durée de la suspension serait d'au moins 24 heures. Cette décision soudaine intervient au lendemain de l'annonce par le Premier ministre britannique Boris Johnson d'un reconfinement de Londres, du sud-est de l'Angleterre et d'une partie de l'est, après la découverte d'une variante du Covid-19 dans ces zones.Cette nouvelle souche du coronavirus pourrait être jusqu'à 70% plus infectieuse que les autres souches observées jusqu'à présent, selon lui.Le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, a expliqué dimanche que la nouvelle souche était "hors de contrôle" pour justifier ce reconfinement partiel de l'Angleterre, qui pourrait, selon lui, durer jusqu'au déploiement d'un vaccin.La suspension des voyages vers la Belgique au départ du Royaume-Uni concernera les vols et le train Eurostar qui part de Londres. Elle suit une interdiction similaire décidée par les Pays-Bas. L'Allemagne envisage également d'interdire les vols en provenance du Royaume-Uni et de l'Afrique du Sud, où la variante a également été détectée, a déclaré à l'AFP une source du ministère allemand de la santé. La Commission européenne n'a pas répondu immédiatement à une question de l'AFP sur la question de savoir si une telle interdiction pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni serait recommandée pour tous les pays de l'UE.Une telle perturbation du trafic aérien et ferroviaire, si elle perdure en janvier, pourrait aggraver les problèmes de transport liés au Brexit, le Royaume-Uni quittant le 31 décembre le marché unique de l'UE, qui garantit la libre circulation à l'intérieur de ses frontières.