La mesure vaut également pour les ressortissants de Grande-Bretagne et d'autres pays d'Europe continentale comme la Serbie.

Athènes avait déjà levé fin mars l'obligation de quarantaine pour les voyageurs originaires d'Israël, lesquels doivent présenter un certificat de vaccination. Quatorze jours doivent s'être écoulés depuis l'injection de la deuxième dose. Il est également demandé à ces voyageurs de présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures.

La Grèce presse l'UE de développer un passeport vaccinal depuis le début de l'année. Athènes espère ainsi sauver le secteur du tourisme, qui représente un cinquième de l'économie du pays. La Grèce espère que ce passeport verra le jour d'ici le mois de juin.

La mesure vaut également pour les ressortissants de Grande-Bretagne et d'autres pays d'Europe continentale comme la Serbie. Athènes avait déjà levé fin mars l'obligation de quarantaine pour les voyageurs originaires d'Israël, lesquels doivent présenter un certificat de vaccination. Quatorze jours doivent s'être écoulés depuis l'injection de la deuxième dose. Il est également demandé à ces voyageurs de présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures. La Grèce presse l'UE de développer un passeport vaccinal depuis le début de l'année. Athènes espère ainsi sauver le secteur du tourisme, qui représente un cinquième de l'économie du pays. La Grèce espère que ce passeport verra le jour d'ici le mois de juin.