Son histoire débute en l'an 709, lorsque l'évêque d'Avranges décide de construire une modeste église sur ce qui n'était alors qu'un simple rocher de quatre hectares perdu dans une large baie.

Mont-Saint-Michel © AFP

S'il est difficile d'accès, cela ne l'empêche nullement de voir sa renommée grandir et les pèlerins affluent au fil des années. Ce n'est pourtant qu'à partir du premier millénaire, soit de 1023 à 1085, que l'on entame les premiers travaux de grande ampleur avec la construction de l'église abbatiale de 80 mètres de longueur sur le plateau supérieur du rocher.

Mont-Saint-Michel © AFP

L'imposant bâtiment surnommé "la Merveille" situé sur la face nord du rocher sera lui construit entre 1212 et 1228. Véritable prouesse technique, ce bâtiment gothique s'élève à plus de 35 mètres de hauteur.

Mont-Saint-Michel © AFP

Le mont ne prendra néanmoins sa forme pyramidale actuelle qu'à partir de 1897, lorsqu'on installe la flèche en cuivre et la sculpture représentant saint Michel qui trône à 160 mètres au-dessus de la baie.

Mont-Saint-Michel © AFP

Le Mont-Saint-Michel va définitivement rentrer dans la mémoire collective avec l'essor du tourisme et reste aujourd'hui le deuxième monument le plus visité de France.

Mont-Saint-Michel © AFP

Des travaux titanesques pour qu'il redevienne une île

Si le site est un bijou, il était aussi menacé d'ensablement. Pour que le Mont retrouve son caractère insulaire et ne disparaisse pas sous le sable, d'importants et longs travaux ont été réalisés ces dernières années.

Mont-Saint-Michel © AFP

Après un chantier qui a duré près de 10 ans (et autant d'année d'étude), ils ont été achevés en 2015 avec notamment la construction d'un pont-passerelle qui est venu remplacer la digue-route qui y menait depuis 1879. Le coût total de ces travaux a été estimé à près de 230 millions d'euros.

Mont-Saint-Michel © AFP

Depuis ces travaux, le mont redevient quelques jours par an une île. Lorsque le coefficient de marée dépasse 110, l'eau continue de monter lentement jusqu'à recouvrir une large partie de la baie et entoure à nouveau le Mont.

Mont-Saint-Michel © AFP

L'eau vient recouvrir le gué submersible et rentre même par l'entrée du monument. Le rocher est alors coupé de ses accès. De quoi réjouir les amateurs de kayak qui profitent de la marée pour faire le tour de la baie.

Mont-Saint-Michel © AFP

Aujourd'hui, les voitures et les cars qui s'accumulaient au pied du Mont ont également disparu. Tous les espaces de parking ont été déplacés à plus de trois kilomètres du site.

Mont-Saint-Michel © AFP

Des navettes gratuites et fréquentes permettent de rejoindre le mont facilement. Sinon, il reste la marche lors d'une très belle promenade de 35 minutes qui permet d'approcher le site à son rythme.

Mont-Saint-Michel © AFP
Mont-Saint-Michel © AFP
Mont-Saint-Michel © AFP
Mont-Saint-Michel © AFP