La NASA souhaite élargir son programme en recrutant des start-up et des associations de particuliers qui exerceraient leur activité à partir de la SSI. Ces projets doivent répondre à certains critères comme avoir un rapport avec la mission de la NASA, concevoir un produit dont le développement nécessite un environnement de microgravité, ou encore favoriser le déploiement d'une économie durable autour de notre planète.

Outre cette proposition, des vols seront mis à disposition d'une plus large clientèle. Chaque année, douze astronautes privés pourront être envoyés dans l'espace. Ils décolleront de la Terre à bord des capsules Crew Dragon de Space X ou Starliner de Boeing. Les deux constructeurs de véhicules spatiaux seront les seuls à pouvoir effectuer ces vols. Avec seulement deux missions spéciales par an, les voyages seront de courte durée, pour un séjour de maximum 30 jours.

Ce ne sera pas la première fois qu'un tel service sera offert. En 2001, l'homme d'affaires américain Dennis Tito avait déjà payé 20 millions d'euros à la Russie pour découvrir cet univers encore méconnu du grand public.

Une certaine somme certes... Mais ce montant n'équivaut qu'à un tiers du prix que devront débourser les touristes avides d'une telle aventure. En effet, le trajet coûtera 58 millions d'euros à chaque passager. Quant aux facilités sur place, la NASA se chargera de les facturer. Ça ne sera pas moins de 35 000 euros par nuit et par personne. Mais attention, la connexion Internet sera en supplément...

Ornella Dal Zilio