Celui de Klagenfurt, dans la belle région de Carinthie, pour être précis. A la place du gazon rasé de près, environ 300 arbres ont été transplantés par Klaus Littmann, un artiste suisse qui s'est inspiré d'un dessin baptisé The Unending Attraction of Nature imaginé par son confrère autrichien Max Peintner.

Le terrain, d'une capacité de 30 000 spectateurs, peut être visité de jour comme de nuit, soit sous la lumière naturelle, soit grâce à des projecteurs qui donnent à l'oeuvre une aura d'autant plus déroutante. A l'heure où l'Amazonie hurle de douleur et où les humains préfèrent liker des photos d'arbres plutôt que d'aller se promener parmi eux, For Forest interpelle notre relation de plus en plus ambiguë avec notre environnement voisin. Il va sans dire qu'à ce jeu-là, le seul arbitre du match, c'est nous-mêmes...

forforest.net Jusqu'au 27 octobre prochain.