Le président Zeman a invité les Tchèques à "s'émerveiller de la beauté de leur pays" durant les vacances d'été. "Nous souhaitons éviter de la sorte que des gens se rendent dans des pays où le virus n'est pas sous contrôle".

Son projet est vilipendé par les agences de voyages qui souhaitent que les Tchèques puissent se rendre au moins en Slovaquie et en Croatie, deux destinations populaires et où peu de cas d'infection sont constatés.

Mi-mars, la République tchèque a adopté des mesures strictes pour limiter la propagation du virus. Presque personne ne peut quitter le pays, les exceptions ne concernant que les travailleurs frontaliers et les conducteurs de poids lourds qui transportent des biens de première nécessité.

Environ 6.701 personnes ont contracté la maladie et 186 en sont morts

Le président Zeman a invité les Tchèques à "s'émerveiller de la beauté de leur pays" durant les vacances d'été. "Nous souhaitons éviter de la sorte que des gens se rendent dans des pays où le virus n'est pas sous contrôle". Son projet est vilipendé par les agences de voyages qui souhaitent que les Tchèques puissent se rendre au moins en Slovaquie et en Croatie, deux destinations populaires et où peu de cas d'infection sont constatés. Mi-mars, la République tchèque a adopté des mesures strictes pour limiter la propagation du virus. Presque personne ne peut quitter le pays, les exceptions ne concernant que les travailleurs frontaliers et les conducteurs de poids lourds qui transportent des biens de première nécessité. Environ 6.701 personnes ont contracté la maladie et 186 en sont morts