Satun n'est pas Phuket. Hors du radar des touristes, elle ne voit passer qu'une fraction limitée des hordes qui visitent Bangkok, Phuket et Koh Samui chaque année. Ici c'est encore possible de tomber sur une plage thaïlandaise paradisiaque rien que pour vous. Certaines des quelque 100 îles sont considérées comme les plus belles de la côte bordant la mer d'Andaman.

., Getty Images
. © Getty Images

Cependant, Satun sort progressivement de l'anonymat. Une région regroupant quatre districts de la province a récemment reçu le statut de géoparc mondial de l'Unesco : une zone au patrimoine géologique protégée et exploitée de manière durable. Elle rappelle le paysage maritime d'il y a plus de 500 millions d'années, avec des fossiles d'organismes primitifs, des formations rocheuses colorées, des montagnes, des plages et des grottes gigantesques.

Global Geopack, Getty Images
Global Geopack © Getty Images

Un mix culturel

La capitale éponyme de Satun est isolée au creux d'une vallée dans la jungle, entourée de falaises de calcaire et d'une rivière trouble, mais n'en demeure pas moins le centre animé de la province. Les quelques touristes qui viennent ici sont en chemin vers la Malaisie ou les îles au large de la côte. C'est dommage car Satun possède une architecture sino-portugaise et religieuse intrigante, une cuisine délicieuse, un charme authentique et une nature environnante exceptionnelle. Souvent originaire de la Malaisie voisine, la majorité de la population est musulmane. C'est pourquoi on peut visiter à la fois une mosquée et un temple bouddhiste, et ce mélange donne à la ville un caractère coloré, qu'il s'agisse de cuisine ou de tenues. Nous vous recommandons la mosquée Masjid Mambang dans le centre-ville de Satun et Wat Chanathip Chaloem, le premier et plus grand temple bouddhiste de Satun, qui date de 1882.

., Getty Images
. © Getty Images

D'île en île

La petite île de Koh Lipe, réputée pour ses eaux bleues spectaculaires et sa riche vie sous-marine, constitue l'épicentre touristique de Satun. On trouve ici une foule d'hôtels et de complexes -interdits sur les 50 autres îles du parc marin national de Tarutao-. Les boutiques de plongée témoignent de l'activité touristique incontournable à Satun: explorer les jardins de corail entourant les îles Andaman avec un tuba et faire connaissance avec Nemo and co. À Tarutao, on trouve les îles les plus sauvages de Thaïlande, largement couvertes de jungle exotique, de mangroves et de roches calcaires.

Tarutao National Marine Park, Getty Images
Tarutao National Marine Park © Getty Images

Koh Tarutao et Koh Lipe sont des îles idylliques connues pour leur beauté naturelle sublime. Cependant, les plages de Tarutao sont moins attrayantes. Si vous voulez nager, Koh Adang, Koh Rawi et Koh Lipe sont à coup sûr de meilleurs spots. Koh Adang, une île aux collines densément boisées, possède des plages de sable blanc et de fins récifs coralliens. Koh Rawi, toute proche, possède également de très belles plages. La très vivante Koh Lipe abrite quelques jolis bars et d'autres installations plus touristiques.

Koh Tarutao, Getty Images
Koh Tarutao © Getty Images

Des grottes profondes

Satun regorge de grottes. Phu Pha Pet, une grotte profonde avec un haut plafond, est la plus populaire. "Phuphapet" se traduit par "falaise de diamant", faisant référence à l'éclat des stalactites et des stalagmites lorsqu'ils sont éclairés par le soleil. Également célèbre, la grotte calcaire Satta Khuha, repaire des chauves-souris géantes, est suffisamment grande pour être traversée en canoë. Tham Le Stegodon est une grotte tunnel de 4 kilomètres que vous pouvez parcourir en kayak en environ deux heures.

., Getty Images
. © Getty Images

Tham Chet Khot possède un réseau de grottes sinueuses où on peut naviguer avec un kayak ou un rafting en observant les stalactites et la nature alentour. Dans les grottes de calcaire, on peut également admirer des cascades telles que Namtok Wang Sai Thong et ses bassins en forme de nénuphars en fleurs, très populaires auprès des amateurs de rafting. Cependant, pour être récompensé par le spectacle pittoresque des chutes de Wang Sai Thong, un peu plus d'effort physique est nécessaire.

Koh Lipe-beach, Getty Images
Koh Lipe-beach © Getty Images

CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES

À ne pas manquer

• Musée national de Satun :

Le bâtiment, qui abritait à l'origine la résidence du gouverneur de Satun, construite en 1902 dans un style architectural colonial-européen - une combinaison d'architecture occidentale et orientale - est un monument national. Il illustre la culture traditionnelle de Satun avec des antiquités, de l'artisanat et de l'art autochtones.

• Parc national de Thale Ban:

Une belle réserve naturelle avec une forêt tropicale humide, des cascades et un grand lagon entouré de montagnes imposantes. Au bord du lac d'eau douce, on peut se détendre dans l'un des pavillons réservés aux visiteurs.

• Sanlang Mangkon :

une dune de sable en forme d'épine dorsale de dragon, au milieu de la mer d'Andaman, qui n'apparaît qu'à marée basse, donnant l'impression que la mer se fend. On peut assister à ce phénomène lors d'une excursion en bateau.

Thale Ban National Park, Getty Images
Thale Ban National Park © Getty Images

Les plages à voir ...

• Ka Sing :

Cette plage de sable fin, située dans la région de La-ngu est délimitée par de belles eaux bleues, parsemées de bateaux de pêche. C'est une longue étendue de sable à perte de vue, d'où l'on peut assister à un coucher de soleil inoubliable. La forme unique des rochers auxquels elle est adossée lui donne un caractère unique.

• Hat Ka Sing :

L'île de Bo Chet Luk abrite plusieurs plages, dont Hat Ka Sing avec son sable fin et ses formations rocheuses uniques.

• Tham Chet Khot :

Près de la grotte Tham Chet Khot, il y a aussi des plages de sable blanc plus calmes et propres bordant une mer cristalline qui offre de nombreux sites de snorkeling et de plongée.

., Getty Images
. © Getty Images

Infos pratiques

., Getty Images
. © Getty Images

De mai à octobre, de fortes pluies sont possibles sur la côte ouest de la péninsule thaïlandaise. Les six autres mois, il ne pleut pratiquement jamais. En raison des vents de mousson, il est dangereux de naviguer au large des côtes de Satun de mai à octobre. Pendant la saison des pluies (16 mai - 15 novembre), les parcs nationaux sont fermés.

Plus d'infos en ligne: www.tourismthailand.org/Trip-Planner

Traduction : virginie·dupont·sprl

Satun n'est pas Phuket. Hors du radar des touristes, elle ne voit passer qu'une fraction limitée des hordes qui visitent Bangkok, Phuket et Koh Samui chaque année. Ici c'est encore possible de tomber sur une plage thaïlandaise paradisiaque rien que pour vous. Certaines des quelque 100 îles sont considérées comme les plus belles de la côte bordant la mer d'Andaman.Cependant, Satun sort progressivement de l'anonymat. Une région regroupant quatre districts de la province a récemment reçu le statut de géoparc mondial de l'Unesco : une zone au patrimoine géologique protégée et exploitée de manière durable. Elle rappelle le paysage maritime d'il y a plus de 500 millions d'années, avec des fossiles d'organismes primitifs, des formations rocheuses colorées, des montagnes, des plages et des grottes gigantesques.La capitale éponyme de Satun est isolée au creux d'une vallée dans la jungle, entourée de falaises de calcaire et d'une rivière trouble, mais n'en demeure pas moins le centre animé de la province. Les quelques touristes qui viennent ici sont en chemin vers la Malaisie ou les îles au large de la côte. C'est dommage car Satun possède une architecture sino-portugaise et religieuse intrigante, une cuisine délicieuse, un charme authentique et une nature environnante exceptionnelle. Souvent originaire de la Malaisie voisine, la majorité de la population est musulmane. C'est pourquoi on peut visiter à la fois une mosquée et un temple bouddhiste, et ce mélange donne à la ville un caractère coloré, qu'il s'agisse de cuisine ou de tenues. Nous vous recommandons la mosquée Masjid Mambang dans le centre-ville de Satun et Wat Chanathip Chaloem, le premier et plus grand temple bouddhiste de Satun, qui date de 1882.La petite île de Koh Lipe, réputée pour ses eaux bleues spectaculaires et sa riche vie sous-marine, constitue l'épicentre touristique de Satun. On trouve ici une foule d'hôtels et de complexes -interdits sur les 50 autres îles du parc marin national de Tarutao-. Les boutiques de plongée témoignent de l'activité touristique incontournable à Satun: explorer les jardins de corail entourant les îles Andaman avec un tuba et faire connaissance avec Nemo and co. À Tarutao, on trouve les îles les plus sauvages de Thaïlande, largement couvertes de jungle exotique, de mangroves et de roches calcaires.Koh Tarutao et Koh Lipe sont des îles idylliques connues pour leur beauté naturelle sublime. Cependant, les plages de Tarutao sont moins attrayantes. Si vous voulez nager, Koh Adang, Koh Rawi et Koh Lipe sont à coup sûr de meilleurs spots. Koh Adang, une île aux collines densément boisées, possède des plages de sable blanc et de fins récifs coralliens. Koh Rawi, toute proche, possède également de très belles plages. La très vivante Koh Lipe abrite quelques jolis bars et d'autres installations plus touristiques.Satun regorge de grottes. Phu Pha Pet, une grotte profonde avec un haut plafond, est la plus populaire. "Phuphapet" se traduit par "falaise de diamant", faisant référence à l'éclat des stalactites et des stalagmites lorsqu'ils sont éclairés par le soleil. Également célèbre, la grotte calcaire Satta Khuha, repaire des chauves-souris géantes, est suffisamment grande pour être traversée en canoë. Tham Le Stegodon est une grotte tunnel de 4 kilomètres que vous pouvez parcourir en kayak en environ deux heures.Tham Chet Khot possède un réseau de grottes sinueuses où on peut naviguer avec un kayak ou un rafting en observant les stalactites et la nature alentour. Dans les grottes de calcaire, on peut également admirer des cascades telles que Namtok Wang Sai Thong et ses bassins en forme de nénuphars en fleurs, très populaires auprès des amateurs de rafting. Cependant, pour être récompensé par le spectacle pittoresque des chutes de Wang Sai Thong, un peu plus d'effort physique est nécessaire.