"Le gouvernement a décidé que le moment est venu de rétablir la liaison aérienne complète avec l'extérieur", a déclaré lors d'une conférence de presse le ministre du Tourisme et des Transports, Carlos Santos.

Pour pouvoir embarquer dans un vol à destination du Cap-Vert, les visiteurs devront présenter un test PCR négatif

Les navires commerciaux, de plaisance et de croisière, seront également autorisés à accoster dès lundi, selon le ministre.

Composée de dix îles - dont neuf habitées - au large du Sénégal, l'ancienne colonie portugaise, indépendante depuis 1975, tire quelque 25% de son Produit intérieur brut (PIB) du tourisme, gros pourvoyeur d'emplois. La haute saison correspond à l'hiver en Europe.

Le pays, qui a enregistré quelque 6.700 cas de Covid-19, dont 71 décès, avait progressivement fermé ses frontières, en commençant par interdire fin février les vols avec l'Italie, pays européen alors le plus touché par la pandémie.

., Getty Images
. © Getty Images

Il a entamé un retour progressif à la normale en mai-juin, avec la levée de l'état d'urgence, mais la reprise des vols, initialement prévue en juillet, a été retardée.

La réouverture des frontières, essentielle pour l'économie du pays, survient au moment où il "renforce les moyens de dépistage", a expliqué le ministre. Sal et Boa Vista, les deux principales destinations des touristes, disposent de centres de tests certifiés, a-t-il précisé.

"Le gouvernement a décidé que le moment est venu de rétablir la liaison aérienne complète avec l'extérieur", a déclaré lors d'une conférence de presse le ministre du Tourisme et des Transports, Carlos Santos.Les navires commerciaux, de plaisance et de croisière, seront également autorisés à accoster dès lundi, selon le ministre. Composée de dix îles - dont neuf habitées - au large du Sénégal, l'ancienne colonie portugaise, indépendante depuis 1975, tire quelque 25% de son Produit intérieur brut (PIB) du tourisme, gros pourvoyeur d'emplois. La haute saison correspond à l'hiver en Europe.Le pays, qui a enregistré quelque 6.700 cas de Covid-19, dont 71 décès, avait progressivement fermé ses frontières, en commençant par interdire fin février les vols avec l'Italie, pays européen alors le plus touché par la pandémie.Il a entamé un retour progressif à la normale en mai-juin, avec la levée de l'état d'urgence, mais la reprise des vols, initialement prévue en juillet, a été retardée.La réouverture des frontières, essentielle pour l'économie du pays, survient au moment où il "renforce les moyens de dépistage", a expliqué le ministre. Sal et Boa Vista, les deux principales destinations des touristes, disposent de centres de tests certifiés, a-t-il précisé.