"Vous devriez être très fiers qu'il ait été construit ici", s'est exclamée la présidente de Celebrity Cruises Lisa Lutoff-Perlo, à propos du géant de 306 mètres de long sur 39 m de large, capable d'accueillir 2.900 passagers et 1.320 membres d'équipage.

Moins grand que le Symphony of the seas (363 mètres de long sur 66 m de large) livré à RCCL en mars, le Celebrity Edge se distingue par son luxe.

© AFP

"12% des cabines sont des suites", a souligné Mme Lutoff-Perlo en présentant les plus luxueuses d'entre elles: les immenses "Iconic suites" avec vue imprenable à l'avant du bateau ou encore les duplex "Edge Villa" qui comprennent un jacuzzi privatif donnant sur la mer.

Après une traversée de l'Atlantique de neuf jours jusqu'à Fort Lauderdale en Floride, les premiers passagers pourront profiter de ces fastes dès début décembre lors des premières croisières dans les Caraïbes. Au printemps 2019, le paquebot reviendra en Europe pour un séjour méditerranéen avec des arrêts à Rome et Barcelone.

© AFP

"La France est un pays d'ingénieurs, c'est connu dans le monde, cette capacité à mettre ensemble rapidement les nouvelles technologies", a remarqué le directeur des Chantiers de l'Atlantique, Laurent Castaing, estimant que la capacité d'innovation avait été déterminante dans l'obtention du contrat il y a quatre ans.

© AFP

La nouveauté phare est le "Magic Carpet", une plateforme que l'on peut déplacer sur le flanc du navire pour venir agrandir l'espace entourant la piscine ou y servir un repas au-dessus de l'eau, en fonction du niveau choisi. Inédites également, de larges baies vitrées en cabine que l'on peut ouvrir à mi-hauteur.

© AFP

Le prix d'un tel navire est estimé "entre 700 et 800 millions d'euros", a indiqué M. Castaing qui doit livrer à Celebrity Cruises un prochain paquebot, le Celebrity Apex, en mars 2020.

"Saint-Nazaire est probablement l'endroit du monde où l'on construit le plus de navires de croisière en ce moment", a-t-il ajouté.