La compagnie aérienne veut faire réfléchir les gens avant de prendre l'avion. C'est également l'objet de sa campagne 'Fly Responsibly', lancée fin juin. "Nous voulons lancer le débat", explique Pieter Elbers. "Est-il nécessaire de se se voir en face à face? Le train est-il une alternative? Et si je prends l'avion: comment le faire de manière aussi durable et consciente que possible? ", énumère-t-il.

Il a récemment été annoncé que l'aéroport d'Amsterdam Schiphol pourrait encore se développer après 2020. "Je ne suis pas en faveur d'une croissance débridée. Mais une croissance modérée est nécessaire pour le rendre plus durable", a déclaré l'administrateur délégué de KLM. Ces dernières années, la compagnie a investi des milliards d'euros dans de nouveaux avions plus respectueux de l'environnement et des millions dans la recherche de routes plus efficaces, souligne-t-il. "Le programme de compensation de CO² et l'usine de biokérosène ont également un prix. La durabilité coûte de l'argent, beaucoup d'argent. C'est pourquoi nous avons besoin d'une croissance responsable et équilibrée. Ce n'est qu'alors que nous pourrons continuer à être concurrentiels, à rester pertinents et à aider l'ensemble du secteur à devenir plus durable."