"Il y a 13 nouveaux cas de Covid-19" liés à ce vol de Vietnam Airlines ayant atterri le 2 mars dans la capitale vietnamienne, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé.

Cette propagation soudaine du virus, alors qu'aucun nouveau cas n'avait été détecté dans le pays ces dernières semaines, a créé la confusion à Hanoï. Une rue a été bouclée par les autorités et des habitants se sont précipités samedi dans les supermarchés pour acheter des denrées de base, entraînant une flambée temporaire du prix de certains produits.

Tout a commencé quand une Vietnamienne de 26 ans, ayant séjourné en France, Italie et Grande-Bretagne et voyageant dans cet avion, a été testée positive au coronavirus.

Sa tante, le chauffeur de la famille ainsi que dix passagers présents à bord (un Vietnamien, sept Anglais, un Irlandais et un Mexicain) ont également été contaminés. "Leur état de santé est stable", a indiqué le ministère.

Le ministre de la Planification et de l'Investissement, Nguyen Chi Dung, également dans l'avion, a été testé négatif mais doit rester confiné à son domicile pendant 14 jours.

Le gouvernement envisage aussi de suspendre provisoirement l'exemption de visa pour les citoyens de l'Union européenne et du Royaume-Uni

Le Vietnam, qui avait placé en quarantaine 10.000 habitants près de Hanoï en février, promet de "punir sévèrement" tous ceux qui tentent de dissimuler la maladie.

Les autorités prévoient également la mise en place d'un outil en ligne, obligeant l'ensemble des Vietnamiens à remplir un questionnaire sur leur état de santé, une première dans l'histoire du pays.

"Nous avons besoin de mesures fortes, adéquates et immédiates pour arrêter efficacement la source de l'infection", s'est justifié lundi le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Le gouvernement envisage aussi de suspendre provisoirement l'exemption de visa pour les citoyens de l'Union européenne et du Royaume-Uni alors que les voyageurs en provenance de Chine et Corée du Sud sont placés en quarantaine pendant 14 jours.

Le Vietnam compte 30 cas déclarés à ce jour, dont 16 patients rétablis.

tmh-sde/lch

© Agence France-Presse

"Il y a 13 nouveaux cas de Covid-19" liés à ce vol de Vietnam Airlines ayant atterri le 2 mars dans la capitale vietnamienne, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé.Cette propagation soudaine du virus, alors qu'aucun nouveau cas n'avait été détecté dans le pays ces dernières semaines, a créé la confusion à Hanoï. Une rue a été bouclée par les autorités et des habitants se sont précipités samedi dans les supermarchés pour acheter des denrées de base, entraînant une flambée temporaire du prix de certains produits. Tout a commencé quand une Vietnamienne de 26 ans, ayant séjourné en France, Italie et Grande-Bretagne et voyageant dans cet avion, a été testée positive au coronavirus. Sa tante, le chauffeur de la famille ainsi que dix passagers présents à bord (un Vietnamien, sept Anglais, un Irlandais et un Mexicain) ont également été contaminés. "Leur état de santé est stable", a indiqué le ministère.Le ministre de la Planification et de l'Investissement, Nguyen Chi Dung, également dans l'avion, a été testé négatif mais doit rester confiné à son domicile pendant 14 jours.Le Vietnam, qui avait placé en quarantaine 10.000 habitants près de Hanoï en février, promet de "punir sévèrement" tous ceux qui tentent de dissimuler la maladie. Les autorités prévoient également la mise en place d'un outil en ligne, obligeant l'ensemble des Vietnamiens à remplir un questionnaire sur leur état de santé, une première dans l'histoire du pays. "Nous avons besoin de mesures fortes, adéquates et immédiates pour arrêter efficacement la source de l'infection", s'est justifié lundi le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.Le gouvernement envisage aussi de suspendre provisoirement l'exemption de visa pour les citoyens de l'Union européenne et du Royaume-Uni alors que les voyageurs en provenance de Chine et Corée du Sud sont placés en quarantaine pendant 14 jours.Le Vietnam compte 30 cas déclarés à ce jour, dont 16 patients rétablis.tmh-sde/lch© Agence France-Presse