La décision a été approuvée lors d'une réunion du Conseil des ministres présidée par le chef du gouvernement et souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, qui l'a annoncée sur twitter. Le nouveau système concerne toutes les nationalités et vise à renforcer la position des Emirats comme destination touristique mondiale de premier plan, selon un communiqué du gouvernement.

"Nous avons adopté un système de visas touristiques (...) valables cinq ans avec entrées multiples destiné à toutes les nationalités", a écrit cheikh Mohammed sur twitter. "Nous accueillons actuellement 21 millions de touristes par an et notre objectif est de renforcer la position de l'Etat (des Emirats arabes unis) comme une destination touristique de premier plan", a-t-il ajouté.

Vue aérienne d'Abu Dhabi, Getty Images
Vue aérienne d'Abu Dhabi © Getty Images

Actuellement, les ressortissants des pays occidentaux, de l'ex-URSS, de nombreux pays d'Asie peuvent avoir un visa de tourisme à l'entrée dans le pays. Ceux des pays africains, des pays arabes en dehors du Golfe et de certains pays d'Amérique latine doivent demander et obtenir un visa pour entrer aux Emirats arabes unis.

Les Emirats et notamment Dubaï, l'une des sept composantes de l'Etat fédéral, multiplient les mesures visant à stimuler l'économie locale, la deuxième des pays arabes, après celle d'Arabie saoudite.

Ainsi, Dubaï a annoncé le 29 décembre un budget 2020 prévoyant les dépenses les plus élevées de son histoire dans le but de stimuler l'économie et préparer l'émirat à accueillir l'Exposition universelle, prévue dans moins d'un an.

La décision a été approuvée lors d'une réunion du Conseil des ministres présidée par le chef du gouvernement et souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, qui l'a annoncée sur twitter. Le nouveau système concerne toutes les nationalités et vise à renforcer la position des Emirats comme destination touristique mondiale de premier plan, selon un communiqué du gouvernement."Nous avons adopté un système de visas touristiques (...) valables cinq ans avec entrées multiples destiné à toutes les nationalités", a écrit cheikh Mohammed sur twitter. "Nous accueillons actuellement 21 millions de touristes par an et notre objectif est de renforcer la position de l'Etat (des Emirats arabes unis) comme une destination touristique de premier plan", a-t-il ajouté.Actuellement, les ressortissants des pays occidentaux, de l'ex-URSS, de nombreux pays d'Asie peuvent avoir un visa de tourisme à l'entrée dans le pays. Ceux des pays africains, des pays arabes en dehors du Golfe et de certains pays d'Amérique latine doivent demander et obtenir un visa pour entrer aux Emirats arabes unis.Les Emirats et notamment Dubaï, l'une des sept composantes de l'Etat fédéral, multiplient les mesures visant à stimuler l'économie locale, la deuxième des pays arabes, après celle d'Arabie saoudite.Ainsi, Dubaï a annoncé le 29 décembre un budget 2020 prévoyant les dépenses les plus élevées de son histoire dans le but de stimuler l'économie et préparer l'émirat à accueillir l'Exposition universelle, prévue dans moins d'un an.