Le formulaire en français et en anglais, mis à disposition dans six gares et stations du réseau de transport public de la capitale française, peut être rempli par les victimes avec l'aide d'un agent de la régie des transports parisiens RATP, a annoncé mercredi l'entreprise publique dans un communiqué commun avec le Parquet de Paris et la préfecture de police de Paris.

Selon la RATP, près de 50 millions de touristes sont accueillis chaque année en région parisienne (dont 40% d'étrangers). Parmi eux, plus des trois quarts fréquentent le métro et quasiment la moitié le RER (Réseau express régional).

"Le formulaire sera directement transmis au Parquet de Paris", explique la RATP. "Cela vaudra pour des vols "simples", c'est-à-dire sans violence et sans possibilité d'identifier immédiatement la personne coupable, et dont le préjudice n'excèdera pas 1.000 euros".

Ce nouveau service, expérimenté depuis le 20 août, "vise à faciliter et accélérer les démarches des victimes" pour qu'elles puissent notamment solliciter rapidement leurs assurances.

La procédure doit également apporter "un gain de temps important aux services de police, les victimes conservant toutefois la possibilité, si elles le souhaitent, d'effectuer leur déposition directement auprès du commissariat ou de la brigade de gendarmerie de leur choix", précise le communiqué.

Pour l'instant, le dispositif se limite à six stations du réseau RATP particulièrement fréquentées par les touristes étrangers : Franklin Roosevelt (ligne 1), Anvers (ligne 2), Saint-Michel-Notre Dame (ligne 4), Opéra (ligne 8), Hôtel de Ville (ligne 11) et Charles de Gaulle-Etoile (RER A).