Jour 1 : Umag - Buje (+/- 24 km)

Vous démarrez à Umag, une petite ville qui compte 45 kilomètres de côtes et de superbes collines jalonnées de forts riches d'une longue histoire. La ville a été fondée par un noble romain, comme en témoignent les maisons vénitiennes, les influences de la Renaissance et les bâtiments de style baroque. La mer limpide offre un cadre enchanteur.

Le paysage est principalement constitué de vignobles, typiques de la côté occidentale de l'Istrie. Arrêtez-vous en chemin pour une dégustation de vin et goûtez au muscat local. Le parcours se poursuit dans l'arrière-pays jusqu'à Buje, où vous passerez la première nuit.

Umag © Getty Images

Jour 2 : Buje - Motovun (+/- 37 km)

Au départ de Buje, prenez la direction de Groznjan, une cité médiévale typique le long de la Mirna. Groznjan n'est pas pour rien appelée la ville des artistes puisqu'elle compte une vingtaine d'ateliers et galeries. En été, elle se transforme en une grande scène et, du jazz au classique, la musique résonne dans les ruelles.

. © Getty Images

Vous emprunterez des routes paisibles pour rejoindre Oprtalj où règne aussi une atmosphère vénitienne médiévale. Suivez la descente tout en profitant de la jolie vue sur la Mirna jusqu'à votre arrivée à Livade, réputée pour sa truffe. Chaque année, à l'automne, elle organise son festival de la truffe à coups d'un marché, d'une exposition internationale (universelle) et d'ateliers culinaires.

Motovun se dresse sur la colline qui fait face à Livade. Elle est entourée de domaines viticoles et de forêts de truffes. Admirez-y l'architecture vénitienne et rendez-vous au Festival international du film fin juillet.

. © Getty Images

Jour 3 : Motovun - Porec (+/- 38 km)

Quittez Motovun et l'arrière-pays pour retourner vers la côte. La route qui mène au village de Visnjan grimpe sur 246 mètres, mais une fois arrivé, vous profiterez d'une vue plongeante sur la côte istrienne et Porec, la destination finale du troisième jour.

Reprenez la route et traversez les localités de Tar et de Nova Vas où une visite de la grotte Baredine mérite un crochet. La grotte est composée de cinq salles magnifiques faites de stalagmites et stalactites. Avec un peu de chance, vous croiserez une salamandre des grottes pendant votre visite !

Baredin © Getty Images

Après Nova Vas, vous passerez par plusieurs autres petits villages pour rallier Porec. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la basilique euphrasienne est la construction la plus connue de Porec. Ne manquez également pas le Trg Rakovca et son marché de fruits et légumes.

Jour 4 : Porec - Kanfanar - Rovinj

Le dernier jour, vous partirez de Porec et passerez par Kanfanar pour entamer le tronçon le plus plat du périple. Les habitants de Kanfanar - ils sont à peine 500 - vivent essentiellement du maraîchage. Le village est surtout connu pour son festival traditionnel "Jakovljevo", qui a lieu au mois de juillet et célèbre la principale race bovine d'Istrie, le boskarin.

À partir de Kanfanar, suivez la direction de Bale où vous pourrez visiter le palais Bembo. Sur la route vers Rovinj, vous longerez Palud, une réserve ornithologique ouverte aux cyclistes. Les derniers kilomètres vous mèneront via Monkodonja à Rovinj, la destination finale du voyage également appelée la "perle de l'Adriatique".

Pour terminer votre voyage en beauté, goûtez aux plaisirs de la baignade sur les belles plages de Rovinj et visitez la vieille ville. S'il vous reste un peu d'énergie, vous pourrez pratiquer la plongée sous-marine et partir à la découverte de l'épave du Baron Gautsch, surnommée le "Titanic de l'Adriatique."

. © Getty Images

Photo : le Baron Gautsch

Plus d'infos : www.biketours.com

Traduction : virginie·dupont·sprl