Quelque 84% des Belges pensent partir en vacances (minimum une nuit hors domicile) au moins une fois dans les 12 mois qui viennent. Et 56% ont déjà réservé un déplacement ou plus dans les 24 mois qui arrivent. En outre, 46% sont plutôt préparés à modifier leur comportement de voyage de façon à diminuer leur empreinte écologique; 17% y sont préparés et 9% très préparés. 43% disent vouloir partir en avion et 39% en voiture.

Dans la foulée de la faillite de Thomas Cook en septembre, le nombre de Belges qui considèrent la protection contre l'insolvabilité financière augmente, passant de 63% en août à 74% en novembre, soit après la faillite. Ces résultats sont tirés du GFG Travel Intentions Dashboard que publie, pour la première fois, le Fonds de garantie Voyages (GFG), en collaboration avec l'ABTO, l'Association belge des tour-opérateurs, et GfK. L'idée est d'analyser quatre fois par an les projets de voyage des Belges dans les 24 mois suivants.

Quelque 84% des Belges pensent partir en vacances (minimum une nuit hors domicile) au moins une fois dans les 12 mois qui viennent. Et 56% ont déjà réservé un déplacement ou plus dans les 24 mois qui arrivent. En outre, 46% sont plutôt préparés à modifier leur comportement de voyage de façon à diminuer leur empreinte écologique; 17% y sont préparés et 9% très préparés. 43% disent vouloir partir en avion et 39% en voiture. Dans la foulée de la faillite de Thomas Cook en septembre, le nombre de Belges qui considèrent la protection contre l'insolvabilité financière augmente, passant de 63% en août à 74% en novembre, soit après la faillite. Ces résultats sont tirés du GFG Travel Intentions Dashboard que publie, pour la première fois, le Fonds de garantie Voyages (GFG), en collaboration avec l'ABTO, l'Association belge des tour-opérateurs, et GfK. L'idée est d'analyser quatre fois par an les projets de voyage des Belges dans les 24 mois suivants.