Le nombre de personnes transportées a enregistré un bond de 8% par rapport aux 129 millions de l'année précédente, ce qui représentait déjà un sommet. La compagnie irlandaise a renoué avec des hausses mensuelles à deux chiffres sur un an à partir de septembre. Le groupe a par ailleurs indiqué que son taux de remplissage des avions avait atteint 96% sur l'ensemble de l'année.

Ryanair signe un nouveau record malgré une année chahutée, entamée par une série d'annulations de vols jusqu'en mars, en raison d'un grave problème de plannings de ses pilotes, qui n'a fait que révéler un malaise social profond au sein de la compagnie. Le transporteur avait alors dû s'engager à reconnaître des syndicats, ce qu'il n'avait jamais fait, au prix du déclenchement d'un mouvement social de la part de certains de ses pilotes et personnels de bord, qui s'est traduit par une série de grève surtout au second semestre.

Les résultats de Lufthansa, qui avait repris le leadership européen en termes de passagers à Ryanair en 2017, seront connus le 10 janvier.