Cette décision intervient alors même que le parc avait reçu, le 1er décembre dernier, le feu vert des autorités locales pour ouvrir ses hôtels aux résidents en séjour (+/- 400 personnes par nuit) ainsi que pour donner à ces seuls hôtes l'accès au parc entourant les logements. "Les conditions et limitations d'accès très strictes fixées par PairiDaiza (accès exclusif aux résidents des hôtels, fermeture des restaurants, mesures sanitaires draconiennes, interdiction d'accès à certains espaces intérieurs, etc.) justifiaient cette autorisation dictée par le bon sens et conforme à l'esprit des dispositions légales applicables dans l'ensemble du pays", explique PairiDaiza.

Un avis du Centre de Crise National reçu ce lundi apporte toutefois une "interprétation très restrictive à ces dispositions légales et interdit cette fois PairiDaiza à étendre, pour ses hôtes, l'accès au parc". Les hôtels seront donc fermés pour les trois prochaines semaines.

"Cette fermeture laisse un goût amer aux équipes de PairiDaiza qui avaient redoublé d'efforts pour habiller hôtels et jardins aux couleurs de Noël et préparer l'accueil de leurs résidents dans les conditions sanitaires les plus sûres. Cette fermeture, aussi et surtout, est incompréhensible. Avec des hôtels en capacité maximale, PairiDaiza offre une moyenne de... 120m2 d'espace par résident sur ses seuls chemins en plein air. Et imposait le port du masque si, cas de figure peu probable dans un tel scénario, des distances sociales pouvaient être difficiles à respecter", conclut PairiDaiza.

Cette décision intervient alors même que le parc avait reçu, le 1er décembre dernier, le feu vert des autorités locales pour ouvrir ses hôtels aux résidents en séjour (+/- 400 personnes par nuit) ainsi que pour donner à ces seuls hôtes l'accès au parc entourant les logements. "Les conditions et limitations d'accès très strictes fixées par PairiDaiza (accès exclusif aux résidents des hôtels, fermeture des restaurants, mesures sanitaires draconiennes, interdiction d'accès à certains espaces intérieurs, etc.) justifiaient cette autorisation dictée par le bon sens et conforme à l'esprit des dispositions légales applicables dans l'ensemble du pays", explique PairiDaiza. Un avis du Centre de Crise National reçu ce lundi apporte toutefois une "interprétation très restrictive à ces dispositions légales et interdit cette fois PairiDaiza à étendre, pour ses hôtes, l'accès au parc". Les hôtels seront donc fermés pour les trois prochaines semaines. "Cette fermeture laisse un goût amer aux équipes de PairiDaiza qui avaient redoublé d'efforts pour habiller hôtels et jardins aux couleurs de Noël et préparer l'accueil de leurs résidents dans les conditions sanitaires les plus sûres. Cette fermeture, aussi et surtout, est incompréhensible. Avec des hôtels en capacité maximale, PairiDaiza offre une moyenne de... 120m2 d'espace par résident sur ses seuls chemins en plein air. Et imposait le port du masque si, cas de figure peu probable dans un tel scénario, des distances sociales pouvaient être difficiles à respecter", conclut PairiDaiza.