Contacté par l'agence Belga, le parc animalier situé à Brugelette (Hainaut) a confirmé la volonté d'un développement hôtelier. Mais le projet n'est encore qu'au stade de la réflexion, nuance-t-on.

Selon Eric Domb, créateur et patron de Pairi Daiza cité par L'Echo, les leviers de financement et de crédits bancaires nécessaires sont là. L'entrepreneur dit cependant attendre le nouveau Code wallon de développement territorial et ses effets. "Quand nous connaîtrons ce cadre, nous introduirons de concert une demande de révision du Plan de secteur pour pouvoir créer une zone de loisirs sur le site actuel du parking et les demandes de permis", a-t-il indiqué à L'Echo.

Pairi Daiza a racheté presque tous les terrains des alentours, portant la réserve foncière du parc à 130 hectares. Le site actuel du parc s'étend sur 50 hectares et va s'agrandir de 18 hectares à l'horizon 2018 avec la création d'un 8e "monde", la "Terre du Froid".

Doivent suivre six "nouveaux mondes" et, donc, le projet hôtelier. "Le projet est encore au stade de la réflexion. Il y a mille et une questions à régler", a toutefois tempéré auprès de l'agence Belga Hubert Vanslembrouck, directeur de la communication. (

Contacté par l'agence Belga, le parc animalier situé à Brugelette (Hainaut) a confirmé la volonté d'un développement hôtelier. Mais le projet n'est encore qu'au stade de la réflexion, nuance-t-on. Selon Eric Domb, créateur et patron de Pairi Daiza cité par L'Echo, les leviers de financement et de crédits bancaires nécessaires sont là. L'entrepreneur dit cependant attendre le nouveau Code wallon de développement territorial et ses effets. "Quand nous connaîtrons ce cadre, nous introduirons de concert une demande de révision du Plan de secteur pour pouvoir créer une zone de loisirs sur le site actuel du parking et les demandes de permis", a-t-il indiqué à L'Echo. Pairi Daiza a racheté presque tous les terrains des alentours, portant la réserve foncière du parc à 130 hectares. Le site actuel du parc s'étend sur 50 hectares et va s'agrandir de 18 hectares à l'horizon 2018 avec la création d'un 8e "monde", la "Terre du Froid". Doivent suivre six "nouveaux mondes" et, donc, le projet hôtelier. "Le projet est encore au stade de la réflexion. Il y a mille et une questions à régler", a toutefois tempéré auprès de l'agence Belga Hubert Vanslembrouck, directeur de la communication. (