L'âge venant, sa petite chienne Proute semblait dire : " Maintenant ou jamais ! " Alors ce fut tout de suite et très loin... " Deux semaines avant de démarrer, je ne savais pas quelle route emprunter, avoue Pierre Gaspard. Et puis, j'ai découvert le E3. Ce chemin européen de grande randonnée qui relie Schengen à la mer Noire. " L'homme raconte posément son périple de 3 700 bornes, 25 kilos sur le dos pour 22 kilomètres par jour. Son regard, intense et clair, scrute un horizon que lui seul devine. " J'ai toujours été attiré par la mer Noire. Et je voulais voyager sans contraintes frontalières. Aller à la rencontre de cultures que je ne connaissais pas ", explique cet architecte de formation qui, avant son expédition, travaillait comme maraîcher à la ferme bio à l'Arbre à Lantin.
...