...

Val d'Isère - Pause sucrée Impensable de se rendre à Val d'Isère (Savoie) sans passer la porte de la Maison Chevallot qui, depuis 1965, régale toute la station, et alentour, de ses délices. À découvrir cet hiver, la boutique de Val Village, où Patrick Chevallot, meilleur ouvrier de France en pâtisserie, a créé un espace dégustation. La Patte d'Ours, l'Ancolie, le Schuss, le Régal savoyard et bien d'autres y attendent donc les gourmands pour une halte chaleureuse bien méritée. Ultime tentation, la vitrine baptisée bibliothèque de chocolats et de confiseries. C'est sûr, on va en ramener dans ses valises ! C.L. Manigod - Goûter aux saveurs d'enfance Dans la vallée des Aravis (Haute-Savoie) les chalets-hôtel de la Croix-Fry**** sont un havre de paix, bâti en 1939, au coeur des alpages. Vous y serez très chaleureusement reçu par Isabelle Loubet-Guelpa et son frère Éric Guelpa. Se rassembler ici autour d'un goûter est inoubliable, lové dans les banquettes en peau de mouton du salon, face au feu de cheminée. Gâteau de Savoie, crêpes, cake à la myrtille, confitures, chocolat chaud. Et le fameux jus de pomme chaud à la cannelle, avec ou sans calva! Autre service d'exception, la possibilité de privatiser une piste en nocturne pour un groupe ou une grande famille. Réservé aux résidents. C.L. Alpe d'Huez - Mousse made in les Alpes !L'Alpe d'Huez a sa bière, la 21- Sarenne blonde. Artisanale et 100 % naturelle, son nom évoque les 21 virages de la montée mythique qui mène à la station iséroire ainsi que le glacier et la piste noire la plus longue du monde. Peu alcoolisée, elle aurait même des vertus récupératrices. Brassées avec l'eau des glaciers, les bières de la Brasserie du Mont-Blanc sont purement exceptionnelles. C'est pile le moment de goûter la toute dernière, Brassin d'Hiver. Forte, ambrée, savoureuse, elle se déguste de novembre à mars. C.L. Brides-les-Bains - Cinq étoilés à prix givrés Porte d'entrée du domaine des Trois Vallées, Brides-les-Bains (Savoie) assume sans complexes son statut de refuge low-cost. Plantée à 600 mètres d'altitude, la station thermale lance cette saison la carte Brideski Gourmet. L'objet s'achète à l'office de tourisme moyennant 50 € par personne et propose de réserver, via son intermédiaire, deux déjeuners dans la semaine chez l'un des cinq chefs participants. Les restaurants l'Azimut et le Chabichou, à Courchevel, Jean Sulpice à Val Thorens, l'Ekrin à Méribel ou encore le Farçon, à la Tania, tous distingués par le guide Michelin, ouvrent ainsi leurs tables à petits prix aux skieurs gastronomes. A.G. Jura - Déguster une fondue dix mètres sous terreVoilà une activité sportive, la spéléologie, approchée de manière originale et épicurienne. En fin d'après-midi, équipé et guidé, vous vous enfoncerez au coeur des immenses entrailles des montagnes du Jura. L'occasion d'entrevoir le monde insoupçonné qui se trouve sous nos pieds, avant de s'installer à même la roche pour déguster, avec un guide amateur de bonnes choses, une fondue au comté. Forcément unique. À partir de 45 €. N.P.