À Sharjah, l'un des Émirats arabes unis, près de la ville d'Al Madam, se trouve un village abandonné à la hâte que les habitants ont baptisé "Old Al Madam". Ce dernier a probablement étéconstruit dans les années 70 et abandonnépeu après son achèvement. À ce jour, une ombre plane toujours sur la raison pour laquelle les habitants l'ont quitté durant la nuit.

Cette histoire mystérieuse attire les touristes les plus aventureux dans cette ville fantôme. Désormais, Old Al Madam ne se compose plus que de deux rangées de maisons colorées et d'une mosquée. Par ailleurs, toutes les portes sont ouvertes,il est donc possible d'entrer n'importe où. Dans les maisons, vous découvrirez des murs tapissés, des décorations en mosaïque et des portes en fonte rouillées. Le tableau est véritablement surréaliste avec des pièces remplies de sable et le désert qui envahit peu àpeu le village. L'occasion de magnifiques photos.

Le village d'Old Al Madam, AFP
Le village d'Old Al Madam © AFP

La chaîne CNN a cherché des explications à cet exode si soudain. Dans la région, de nombreuses histoires circulent à propos du mauvais esprit (djinn) Umm Duwais. Cet esprit féminin aux yeux de chat et avec des couteaux à la place des mains, aurait fait fuir les habitants.

La Sharjah Art Foundation, qui a mené des recherches sur l'histoire du village, avance une explication plus rationnelle. Ainsi, après avoir parlé avec plusieurs témoins, ils sont arrivés à la conclusion que de violents courants de sable auraient tué le village.

Le village d'Old Al Madam, AFP
Le village d'Old Al Madam © AFP

Enfin, une troisième explication a été élaborée par le professeur Yasser Elsheshtawy de l'Universitéde Columbia. L'année 1971 marque la création des Émirats arabes unis. Ce nouvel État désirait devenir un véritable État. Un tournant compliqué à prendre quand une partie de la population voyage dans le désert, comme les Bédouins. Dès lors, les Émirats arabes unis ont lancéle projet "Sha'bi Housing", qui consistait àconstruire des villages où les nomades pourraient s'établir. Mais ces villages furent construits si rapidement que l'infrastructure s'avéra totalement inadéquate.

Le village d'Old Al Madam, AFP
Le village d'Old Al Madam © AFP

Il est donc parfaitement plausible que dans un premier temps, les Bédouins soient d'abord venus dans un tel village, pour en repartir quasi aussitôt, en raison de l'absence d'eau courante et d'électricité. On ne connaitra sûrement jamais la véritable raison pour laquelle Old Al Madam s'est si rapidement transformé en village fantôme. Il n'en demeure pas moins un lieu unique. Jusqu'à ce que le désert ne l'engloutisse complètement.

Le village d'Old Al Madam, AFP
Le village d'Old Al Madam © AFP
À Sharjah, l'un des Émirats arabes unis, près de la ville d'Al Madam, se trouve un village abandonné à la hâte que les habitants ont baptisé "Old Al Madam". Ce dernier a probablement étéconstruit dans les années 70 et abandonnépeu après son achèvement. À ce jour, une ombre plane toujours sur la raison pour laquelle les habitants l'ont quitté durant la nuit. Cette histoire mystérieuse attire les touristes les plus aventureux dans cette ville fantôme. Désormais, Old Al Madam ne se compose plus que de deux rangées de maisons colorées et d'une mosquée. Par ailleurs, toutes les portes sont ouvertes,il est donc possible d'entrer n'importe où. Dans les maisons, vous découvrirez des murs tapissés, des décorations en mosaïque et des portes en fonte rouillées. Le tableau est véritablement surréaliste avec des pièces remplies de sable et le désert qui envahit peu àpeu le village. L'occasion de magnifiques photos.La chaîne CNN a cherché des explications à cet exode si soudain. Dans la région, de nombreuses histoires circulent à propos du mauvais esprit (djinn) Umm Duwais. Cet esprit féminin aux yeux de chat et avec des couteaux à la place des mains, aurait fait fuir les habitants.La Sharjah Art Foundation, qui a mené des recherches sur l'histoire du village, avance une explication plus rationnelle. Ainsi, après avoir parlé avec plusieurs témoins, ils sont arrivés à la conclusion que de violents courants de sable auraient tué le village.Enfin, une troisième explication a été élaborée par le professeur Yasser Elsheshtawy de l'Universitéde Columbia. L'année 1971 marque la création des Émirats arabes unis. Ce nouvel État désirait devenir un véritable État. Un tournant compliqué à prendre quand une partie de la population voyage dans le désert, comme les Bédouins. Dès lors, les Émirats arabes unis ont lancéle projet "Sha'bi Housing", qui consistait àconstruire des villages où les nomades pourraient s'établir. Mais ces villages furent construits si rapidement que l'infrastructure s'avéra totalement inadéquate. Il est donc parfaitement plausible que dans un premier temps, les Bédouins soient d'abord venus dans un tel village, pour en repartir quasi aussitôt, en raison de l'absence d'eau courante et d'électricité. On ne connaitra sûrement jamais la véritable raison pour laquelle Old Al Madam s'est si rapidement transformé en village fantôme. Il n'en demeure pas moins un lieu unique. Jusqu'à ce que le désert ne l'engloutisse complètement.