De jeudi à dimanche, les visiteurs pouvaient profiter d'un parcours de 44 installations éparpillées sur cinq kilomètres dans le centre-ville. La soirée de samedi a attiré a elle seule 260.000 personnes, forçant la société de transport public De Lijn à ajouter des bus et des trams supplémentaires à une offre déjà revue à la hausse.

"Nous sommes très fiers et heureux d'avoir plongé Gand dans le monde magique de la lumière pendant quatre jours", se félicite Annelies Storms, l'échevine de la Culture. "Avec le Festival de la lumière, nous pouvons amener la culture et l'art à la portée des gens et laisser les artistes s'exposer à un large public." L'événement s'est déroulé sans incident notable. La prochaine édition du festival est programmée en 2018.

De jeudi à dimanche, les visiteurs pouvaient profiter d'un parcours de 44 installations éparpillées sur cinq kilomètres dans le centre-ville. La soirée de samedi a attiré a elle seule 260.000 personnes, forçant la société de transport public De Lijn à ajouter des bus et des trams supplémentaires à une offre déjà revue à la hausse. "Nous sommes très fiers et heureux d'avoir plongé Gand dans le monde magique de la lumière pendant quatre jours", se félicite Annelies Storms, l'échevine de la Culture. "Avec le Festival de la lumière, nous pouvons amener la culture et l'art à la portée des gens et laisser les artistes s'exposer à un large public." L'événement s'est déroulé sans incident notable. La prochaine édition du festival est programmée en 2018.