D'après Météo France, une telle situation survient en moyenne tous les 30 ans. Lundi à la mi-journée, il était déjà tombé 40 à 90 cm de neige supplémentaires sur les dernières 24 heures sur les massifs de Savoie (surtout la Haute Maurienne et le sud de la Haute Tarentaise) et des Hautes Alpes (principalement à l'est du Queyras), à environ 2.000 mètres d'altitude. Le niveau de risque d'avalanche y était qualifié de très fort.

Certains villages se retrouvaient isolés en Haute-Maurienne, précise le Dauphiné libéré. Pour les personnes devant impérativement circuler lundi, un convoi a été organisé dans l'après-midi, la route étant notamment coupée entre Bessans et Val Cenis en raison de l'instabilité du manteau neigeux. Les voitures du convoi étaient équipées de détecteurs de victimes d'avalanche.

Les Alpes-Maritimes et le département du Var restaient, eux, en vigilance orange pour les orages et les inondations. Par ailleurs, à la Côte d'Azur, environ 1.700 foyers ont été privés d'électricité lundi soir à la suite des violents orages. Des rafales de vent jusqu'à 110 km/h ont été enregistrées.