Le vaste projet "Jewel" (Joyau) qui a coûté 1,7 milliard de dollars singapouriens (1,25 milliard USD) selon les médias locaux, comprend plusieurs jardins thématiques sur quatre étages, ainsi que 280 magasins et restaurants, un hôtel et un cinéma.

Il propose aussi des attractions à destination des familles, des labyrinthes et un espace d'exposition artistique.

Le bâtiment de 135.700 m2 relie les trois terminaux de l'aéroport Changi de Singapour. Destiné à attirer les voyageurs passant par l'aéroport, le complexe est aussi conçu pour les résidents de Singapour.

Le complexe a ouvert ses portes pour un nombre limité de visiteurs cette semaine et doit accueillir le grand public à partir de mercredi.

© AFP

Pour Changi, qui est déjà le septième aéroport mondial pour le trafic international, c'est une façon de rester dans la course pour séduire les voyageurs face à d'autres hubs comme Hong Kong et Dubaï.

"Les passagers passent plus de temps quand ils transitent par les aéroports, c'est pourquoi il y a un besoin de renforcer les infrastructures", a souligné Jayson Goh, un responsable du groupe Changi Airport.

Mais Brendan Sobie, analyste en chef du Centre pour l'aviation Asie Pacifique a émis des doutes sur l'attractivité du projet pour ces voyageurs. Le complexe Jewel sera "utilisé principalement par les résidents locaux et certains passagers en partance" de Singapour, a-t-il estimé.

"Attirer les passagers en transit n'est pas réaliste puisqu'ils devront passer par les contrôles d'immigration et qu'il y a déjà beaucoup de très bons services (à l'intérieur) qui font de Changi l'un des premiers aéroports pour le transit", a-t-il noté.