L'estimation, basée sur un panel de 60.000 lits représentatifs du marché, table sur une hausse quasi nulle (+0,1 point) sur l'ensemble de la saison.

Pour les vacances de Noël, la moitié des lits est déjà réservée, notamment grâce à des chutes de neige précoces, contrairement à l'an dernier où la neige s'était fait attendre jusqu'à début janvier.

Enfin, pour les vacances de printemps, le taux d'occupation grimpe à 40% "à ce jour".

La saison dernière, la mauvaise météo a fait perdre à la France son statut de première destination mondiale pour le ski au profit des Etats-Unis.

Depuis quelques années, les deux pays se disputent la première place du podium, au gré des chutes de neige dans les deux pays.

Des stations de ski ouvrent leurs pistes dès ce week-end à l'instar de Val Thorens en Savoie, la saison démarrant véritablement en décembre.

L'estimation, basée sur un panel de 60.000 lits représentatifs du marché, table sur une hausse quasi nulle (+0,1 point) sur l'ensemble de la saison.Pour les vacances de Noël, la moitié des lits est déjà réservée, notamment grâce à des chutes de neige précoces, contrairement à l'an dernier où la neige s'était fait attendre jusqu'à début janvier.Enfin, pour les vacances de printemps, le taux d'occupation grimpe à 40% "à ce jour".La saison dernière, la mauvaise météo a fait perdre à la France son statut de première destination mondiale pour le ski au profit des Etats-Unis.Depuis quelques années, les deux pays se disputent la première place du podium, au gré des chutes de neige dans les deux pays.Des stations de ski ouvrent leurs pistes dès ce week-end à l'instar de Val Thorens en Savoie, la saison démarrant véritablement en décembre.