Le chancelier Sebastian Kurz a affirmé que les vacanciers pourraient toujours aller skier, manger au restaurant et assister à des événements culturels durant la saison hivernale. Cependant, les clients devront manger et boire assis dans les établissements horeca.

En outre, les cafés et restaurants de certaines régions devront fermer leurs portes dès 22 heures.

Par ailleurs, une distance suffisante devra être maintenue dans les téléphériques et le port du masque sera obligatoire. Les écoles de ski seront autorisées à accueillir un maximum de 10 élèves par groupe, a ajouté la ministre du Tourisme Elisabeth Köstinger. "Mais l'après-ski ne sera pas possible sous la forme habituelle", a indiqué Sebastian Kurz.

Lors de fêtes d'après-ski, qui se sont tenues dans la station de ski d'Ischgl, de nombreux touristes étrangers avaient été infectés par le coronavirus.

Les autorités avaient, par conséquent, été critiquées pour leur gestion de la saison de ski précédente. Un défenseur des consommateurs a intenté des poursuites contre le gouvernement mardi au nom de trois visiteurs infectés à Ischgl et au nom de la famille d'un patient décédé du Covid-19.

L'industrie du tourisme et des loisirs représente 15% du rendement économique autrichien.

Le chancelier Sebastian Kurz a affirmé que les vacanciers pourraient toujours aller skier, manger au restaurant et assister à des événements culturels durant la saison hivernale. Cependant, les clients devront manger et boire assis dans les établissements horeca. En outre, les cafés et restaurants de certaines régions devront fermer leurs portes dès 22 heures.Par ailleurs, une distance suffisante devra être maintenue dans les téléphériques et le port du masque sera obligatoire. Les écoles de ski seront autorisées à accueillir un maximum de 10 élèves par groupe, a ajouté la ministre du Tourisme Elisabeth Köstinger. "Mais l'après-ski ne sera pas possible sous la forme habituelle", a indiqué Sebastian Kurz. Lors de fêtes d'après-ski, qui se sont tenues dans la station de ski d'Ischgl, de nombreux touristes étrangers avaient été infectés par le coronavirus. Les autorités avaient, par conséquent, été critiquées pour leur gestion de la saison de ski précédente. Un défenseur des consommateurs a intenté des poursuites contre le gouvernement mardi au nom de trois visiteurs infectés à Ischgl et au nom de la famille d'un patient décédé du Covid-19. L'industrie du tourisme et des loisirs représente 15% du rendement économique autrichien.