Tenerife sera inaccessible pendant 15 jours, ont annoncé mercredi soir les autorités locales et le chef du gouvernement des Canaries, Ángel Víctor Torres. Ces mesures ont été prises pour stopper l'augmentation du nombre d'infections au coronavirus.Les résidents ne sont pas obligés de rester chez eux même si les déplacements sont déconseillés, mais le couvre-feu est avancé à 22h00.

La veille de Noël, le jour de Noël, la veille du jour de l'An et le jour de l'An, six personnes supplémentaires de deux ménages au maximum sont autorisées à se voir, contre 10 personnes auparavant. Les autres jours, les familles doivent rester dans leur propre bulle. M. Torres a précisé que le nombre moyen de cas quotidien avait presque triplé entre septembre et décembre, passant de 90 à près de 260.

UPDATE: Une certaine confusion règne concernant les départs pour Tenerife après une communication des autorités locales qui annonçaient que l'île espagnole était fermée aux étrangers pendant 15 jours. Cela ne semble pas être le cas. Explications.

Confusion autour des départs à Tenerife: ce qu'il faut savoir

Tenerife sera inaccessible pendant 15 jours, ont annoncé mercredi soir les autorités locales et le chef du gouvernement des Canaries, Ángel Víctor Torres. Ces mesures ont été prises pour stopper l'augmentation du nombre d'infections au coronavirus.Les résidents ne sont pas obligés de rester chez eux même si les déplacements sont déconseillés, mais le couvre-feu est avancé à 22h00. La veille de Noël, le jour de Noël, la veille du jour de l'An et le jour de l'An, six personnes supplémentaires de deux ménages au maximum sont autorisées à se voir, contre 10 personnes auparavant. Les autres jours, les familles doivent rester dans leur propre bulle. M. Torres a précisé que le nombre moyen de cas quotidien avait presque triplé entre septembre et décembre, passant de 90 à près de 260.