Le record du monde a été validé vendredi soir par le site FKT, fait savoir l'aventurier belge samedi.

La randonnée de la Kungsleden (La voie Royale ou Chemin du Roi) est la randonnée longue distance la plus connue de Suède. Elle située en Laponie, en grande partie au nord du cercle polaire arctique.

Louis-Philippe Loncke a parcouru la Kungsleden de Hemavan à Abisko en 19 jours en partant avec un sac à dos de 31 kgs contenant vivres, batteries, équipement comme des crampons et surtout un bateau (un packraft gonflable et une pagaie) qui lui ont permis de traverser les 7 lacs du parcours sans recourir aux services d'un ferry ou de bateaux taxi à moteur. Malgré une légère déchirure au muscle du mollet gauche le 8e jour, le Belge a décidé, après immobilisation pendant 40 heures, de reprendre le trek le 10e jour "avec encore une douleur mais une blessure stable jusqu'à la fin de l'expédition".

"La Kungsleden, c'est des gros animaux sauvages comme des rennes, des élans, renards polaires, des carcajous (wolverines) et peu de probabilités de rencontrer l'ours. Les petites difficultés proviennent des moustiques, du terrain boueux en temps de pluie, de la neige probable en été, de températures qui peuvent être négatives", souligne l'explorateur, qui compte réaliser un film et des conférences autour de cette expédition.

Ce 4 septembre 2021 marque aussi un anniversaire particulier pour l'aventurier: cela fait exactement 15 ans que Louis-Philippe Loncke a entamé sa toute première expédition en Australie

Le record du monde a été validé vendredi soir par le site FKT, fait savoir l'aventurier belge samedi.La randonnée de la Kungsleden (La voie Royale ou Chemin du Roi) est la randonnée longue distance la plus connue de Suède. Elle située en Laponie, en grande partie au nord du cercle polaire arctique. Louis-Philippe Loncke a parcouru la Kungsleden de Hemavan à Abisko en 19 jours en partant avec un sac à dos de 31 kgs contenant vivres, batteries, équipement comme des crampons et surtout un bateau (un packraft gonflable et une pagaie) qui lui ont permis de traverser les 7 lacs du parcours sans recourir aux services d'un ferry ou de bateaux taxi à moteur. Malgré une légère déchirure au muscle du mollet gauche le 8e jour, le Belge a décidé, après immobilisation pendant 40 heures, de reprendre le trek le 10e jour "avec encore une douleur mais une blessure stable jusqu'à la fin de l'expédition". "La Kungsleden, c'est des gros animaux sauvages comme des rennes, des élans, renards polaires, des carcajous (wolverines) et peu de probabilités de rencontrer l'ours. Les petites difficultés proviennent des moustiques, du terrain boueux en temps de pluie, de la neige probable en été, de températures qui peuvent être négatives", souligne l'explorateur, qui compte réaliser un film et des conférences autour de cette expédition. Ce 4 septembre 2021 marque aussi un anniversaire particulier pour l'aventurier: cela fait exactement 15 ans que Louis-Philippe Loncke a entamé sa toute première expédition en Australie