Scott Babcock a été condamné à une amende de 2.000 dollars canadiens (1.340 euros) et à deux jours de travaux d'intérêt général "pour sensibiliser le public à la sécurité des plaisanciers autour des baleines", selon un compte-rendu de la décision publié mardi par le ministère des Pêches et Océans

Il a été reconnu coupable d'avoir dérangé une baleine à bosse bondissant hors de l'eau au large de la côte du Pacifique.

Un tribunal a retenu comme élément à charge une photo de la scène prise par des gardes-pêche.

L'incident s'est produit huit jours après l'entrée en vigueur en 2018 d'un nouveau règlement sur la protection des mammifères marins au Canada.

Ces nouvelles règles interdisent de s'approcher à plus de 100 mètres de la plupart des baleines, dauphins et marsouins.

Au Canada, la population de rorquals à bosse du Pacifique Nord est classée comme "espèce menacée" depuis 2005.

Scott Babcock a été condamné à une amende de 2.000 dollars canadiens (1.340 euros) et à deux jours de travaux d'intérêt général "pour sensibiliser le public à la sécurité des plaisanciers autour des baleines", selon un compte-rendu de la décision publié mardi par le ministère des Pêches et OcéansIl a été reconnu coupable d'avoir dérangé une baleine à bosse bondissant hors de l'eau au large de la côte du Pacifique.Un tribunal a retenu comme élément à charge une photo de la scène prise par des gardes-pêche.L'incident s'est produit huit jours après l'entrée en vigueur en 2018 d'un nouveau règlement sur la protection des mammifères marins au Canada.Ces nouvelles règles interdisent de s'approcher à plus de 100 mètres de la plupart des baleines, dauphins et marsouins.Au Canada, la population de rorquals à bosse du Pacifique Nord est classée comme "espèce menacée" depuis 2005.