"On a maintenant des protocoles communs pour passer les frontières, pour accueillir les touristes sur leurs lieux de vacances", a déclaré le commissaire alors que les 27 pays membres lèvent peu à peu les mesures de restriction mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Le site en question, baptisé Reopen.eu, va "centraliser l'ensemble des bonnes pratiques de manière à ce que si vous voulez vous déplacer au sein de l'UE, vous saurez comment faire pour aller d'un point à un autre et ce que vous trouverez à l'arrivée, y compris en termes de précaution", a expliqué Thierry Breton.

Une réouverture des frontières est programmée à l'intérieur de l'Europe à partir de la mi-juin, mais jusqu'ici les annonces se font dans le désordre entre pays européens en dépit des appels de la Commission européenne à davantage de concertation.

L'Italie, très durement touchée par la crise sanitaire et pour laquelle le secteur touristique est vital, espère relancer l'arrivée des étrangers en donnant "des indications homogènes aux touristes" dans toutes les régions.

Le Premier ministre français Edouard Philippe a prévenu jeudi qu'il appliquerait la réciprocité si certains pays imposaient des quatorzaines aux Français.

La Commission européenne a présenté mercredi un plan d'aide exceptionnel pour soutenir l'économie européenne mise à mal par le coronavirus, avec un fonds de relance de 750 milliards d'euros.

"On a maintenant des protocoles communs pour passer les frontières, pour accueillir les touristes sur leurs lieux de vacances", a déclaré le commissaire alors que les 27 pays membres lèvent peu à peu les mesures de restriction mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19.Le site en question, baptisé Reopen.eu, va "centraliser l'ensemble des bonnes pratiques de manière à ce que si vous voulez vous déplacer au sein de l'UE, vous saurez comment faire pour aller d'un point à un autre et ce que vous trouverez à l'arrivée, y compris en termes de précaution", a expliqué Thierry Breton.Une réouverture des frontières est programmée à l'intérieur de l'Europe à partir de la mi-juin, mais jusqu'ici les annonces se font dans le désordre entre pays européens en dépit des appels de la Commission européenne à davantage de concertation.L'Italie, très durement touchée par la crise sanitaire et pour laquelle le secteur touristique est vital, espère relancer l'arrivée des étrangers en donnant "des indications homogènes aux touristes" dans toutes les régions.Le Premier ministre français Edouard Philippe a prévenu jeudi qu'il appliquerait la réciprocité si certains pays imposaient des quatorzaines aux Français.La Commission européenne a présenté mercredi un plan d'aide exceptionnel pour soutenir l'économie européenne mise à mal par le coronavirus, avec un fonds de relance de 750 milliards d'euros.