"Côte à Côte", fruit d'une collaboration de l'AGUR (l'agence d'urbanisme et de développement de la région Flandre-Dunkerque) en France et de Westtoer (l'Office du tourisme de Flandre occidentale), vise à promouvoir le tourisme pour l'ensemble de la région, de Gravelines (en France) à Middelkerke (en Belgique).

Après trois ans d'existence, le projet sera développé de manière significative dans les années à venir. L'idée est de promouvoir le littoral entre Le Touquet et toute la côte belge comme un ensemble côtier, dès l'année prochaine. Les lignes directrices du projet doivent encore être établies.

Le projet, qui doit faire oublier les frontières entre les deux pays, se traduit concrètement par un pass avantageux pour l'accès à 25 attractions: neuf en Flandre et 16 en France. Des cartes transfrontalières seront aussi distribuées dans les deux langues. Ces mesures permettront de soutenir le tourisme résidentiel dans l'ensemble de la région côtière.

Avec Belga.

"Côte à Côte", fruit d'une collaboration de l'AGUR (l'agence d'urbanisme et de développement de la région Flandre-Dunkerque) en France et de Westtoer (l'Office du tourisme de Flandre occidentale), vise à promouvoir le tourisme pour l'ensemble de la région, de Gravelines (en France) à Middelkerke (en Belgique). Après trois ans d'existence, le projet sera développé de manière significative dans les années à venir. L'idée est de promouvoir le littoral entre Le Touquet et toute la côte belge comme un ensemble côtier, dès l'année prochaine. Les lignes directrices du projet doivent encore être établies. Le projet, qui doit faire oublier les frontières entre les deux pays, se traduit concrètement par un pass avantageux pour l'accès à 25 attractions: neuf en Flandre et 16 en France. Des cartes transfrontalières seront aussi distribuées dans les deux langues. Ces mesures permettront de soutenir le tourisme résidentiel dans l'ensemble de la région côtière. Avec Belga.