L'oeuvre monumentale éphémère d'Arne Quinze " The Passenger", érigée tout près de la Grand-Place de Mons en ouverture du projet culturel "Mons 2015, Capitale européenne de la Culture" sera entièrement démontée le 12 avril et ses composants seront recyclés. La structure de 80 mètres de long sur 16 mètres de haut, composée de quelque 35.000 planches en bois de toutes les couleurs, avait été installée à la rue de Nimy, à deux pas du Palais de Justice et de la Grand-Place de Mons et inaugurée le 6 décembre 2014. Sa base avait été heurtée la veille de Noël 2014 par un véhicule et l'installation en avait été déstabilisée. L'oeuvre avait été démontée en janvier 2015 pour être reconstruite et inaugurée dix mois plus tard, le 16 octobre 2015.

"Pour l'artiste, le vide créé par l'oeuvre une fois enlevée fait partie intégrante de sa démarche artistique", a indiqué la Fondation Mons 2025. "Le vide est comme un point de départ d'une nouvelle façon de penser à la manière de rendre nos espaces publics plus diversifiés". Comme annoncé lors de sa conception, les composants de "The Passenger" seront recyclés: le bois utilisé dans la structure sera transformé en pâte à papier et les vis seront récupérées.

Arne Quinze restera présent à Mons après le démontage de son oeuvre. L'artiste flamand présentera un univers artistique atypique fortement inspiré par la nature, avec un jardin fleuri, des dessins, des sculptures majestueuses, des assemblages, des peintures, des maquettes d'installations réalisées dans le monde entier au coeur de l'espace public. L'exposition "My Secret Garden" retracera le parcours de l'artiste en présentant une sélection de ses oeuvres de ces 25 dernières années. Elle sera proposée du 29 mai au 29 août 2021 au Musée de Beaux-Arts de Mons (BAM).

L'oeuvre monumentale éphémère d'Arne Quinze " The Passenger", érigée tout près de la Grand-Place de Mons en ouverture du projet culturel "Mons 2015, Capitale européenne de la Culture" sera entièrement démontée le 12 avril et ses composants seront recyclés. La structure de 80 mètres de long sur 16 mètres de haut, composée de quelque 35.000 planches en bois de toutes les couleurs, avait été installée à la rue de Nimy, à deux pas du Palais de Justice et de la Grand-Place de Mons et inaugurée le 6 décembre 2014. Sa base avait été heurtée la veille de Noël 2014 par un véhicule et l'installation en avait été déstabilisée. L'oeuvre avait été démontée en janvier 2015 pour être reconstruite et inaugurée dix mois plus tard, le 16 octobre 2015. "Pour l'artiste, le vide créé par l'oeuvre une fois enlevée fait partie intégrante de sa démarche artistique", a indiqué la Fondation Mons 2025. "Le vide est comme un point de départ d'une nouvelle façon de penser à la manière de rendre nos espaces publics plus diversifiés". Comme annoncé lors de sa conception, les composants de "The Passenger" seront recyclés: le bois utilisé dans la structure sera transformé en pâte à papier et les vis seront récupérées. Arne Quinze restera présent à Mons après le démontage de son oeuvre. L'artiste flamand présentera un univers artistique atypique fortement inspiré par la nature, avec un jardin fleuri, des dessins, des sculptures majestueuses, des assemblages, des peintures, des maquettes d'installations réalisées dans le monde entier au coeur de l'espace public. L'exposition "My Secret Garden" retracera le parcours de l'artiste en présentant une sélection de ses oeuvres de ces 25 dernières années. Elle sera proposée du 29 mai au 29 août 2021 au Musée de Beaux-Arts de Mons (BAM).