L'ouvrage intitulé "Vacances en train" suit 40 lignes de train express régional (TER), de Bordeaux à Sarlat, de Nice à Tende, de Paris à Granville ou de Nîmes à Brioude. Il présente des étapes le long de ces lignes, pointant des visites décrites en quelques lignes, des sentiers pédestres et des itinéraires à vélo. Une sélection d'hébergements et de restaurants à proximité des gares complète chaque étape, avec des lieux pour pique-niquer et des adresses pour louer un vélo ou un canoë. "Ce guide est dans la logique d'une politique, récente, visant à allier tourisme et TER", a expliqué à l'AFP mercredi le directeur des TER à la SNCF, Jean-Aimé Mougenot.

null, getty
null © getty

L'opérateur ferroviaire s'est associé à Régions de France, l'institution de représentation des régions françaises, pour promouvoir les destinations touristiques et remplir davantage les trains régionaux, au-delà des trajets quotidiens domicile-travail. "Nous avons imaginé cet ouvrage pour que les lecteurs construisent facilement leur séjour sur-mesure en fonction de leur ville de départ, de leurs envies, du temps dont ils disposent", a souligné Philippe Orain, directeur des Guides de Voyage Michelin, qui veut promouvoir "un tourisme plus durable". Les auteurs du guide prônent des voyages à pied ou à vélo et "dans tous les cas, sans voiture".

La formule n'est pas nouvelle puisque les guides Baedeker ont suivi les lignes de chemins de fer au XIXe siècle. Mais c'est une révolution chez Michelin, dont les publications ont été créées en 1900 pour guider les premiers automobilistes. Michelin a édité ces derniers temps plusieurs guides thématiques, pour touristes motorisés ou pas: week-ends en ville, avec les enfants ou en van --un best seller--, road-trips en voiture ou à moto, etc.

L'ouvrage intitulé "Vacances en train" suit 40 lignes de train express régional (TER), de Bordeaux à Sarlat, de Nice à Tende, de Paris à Granville ou de Nîmes à Brioude. Il présente des étapes le long de ces lignes, pointant des visites décrites en quelques lignes, des sentiers pédestres et des itinéraires à vélo. Une sélection d'hébergements et de restaurants à proximité des gares complète chaque étape, avec des lieux pour pique-niquer et des adresses pour louer un vélo ou un canoë. "Ce guide est dans la logique d'une politique, récente, visant à allier tourisme et TER", a expliqué à l'AFP mercredi le directeur des TER à la SNCF, Jean-Aimé Mougenot. L'opérateur ferroviaire s'est associé à Régions de France, l'institution de représentation des régions françaises, pour promouvoir les destinations touristiques et remplir davantage les trains régionaux, au-delà des trajets quotidiens domicile-travail. "Nous avons imaginé cet ouvrage pour que les lecteurs construisent facilement leur séjour sur-mesure en fonction de leur ville de départ, de leurs envies, du temps dont ils disposent", a souligné Philippe Orain, directeur des Guides de Voyage Michelin, qui veut promouvoir "un tourisme plus durable". Les auteurs du guide prônent des voyages à pied ou à vélo et "dans tous les cas, sans voiture". La formule n'est pas nouvelle puisque les guides Baedeker ont suivi les lignes de chemins de fer au XIXe siècle. Mais c'est une révolution chez Michelin, dont les publications ont été créées en 1900 pour guider les premiers automobilistes. Michelin a édité ces derniers temps plusieurs guides thématiques, pour touristes motorisés ou pas: week-ends en ville, avec les enfants ou en van --un best seller--, road-trips en voiture ou à moto, etc.