La réouverture de la frontière, fermée depuis près de trois mois entre les deux pays, s'est déroulée sur le pont surplombant la Lys entre Wervik et sa voisine française de Wervicq-Sud.

Après le confinement, la réouverture des frontières est un "soulagement" pour les deux pays et en particulier pour la zone frontalière où les échanges, quotidiens, avaient été interdits pour cause de crise du coronavirus. Enfin à quelques jours des vacances d'été, le message est lancé: "Venez en France".

Selon Jean-Baptiste Lemoyne, les Belges sont les troisièmes clients du tourisme en France. "Et ce sont ceux qui dépensent le plus. Ils sont très attachés à la France et à des régions particulières. Nul doute cette année, que le transport en voiture, bulle de protection supplémentaire, sera le choix de beaucoup de vacanciers", a-t-il ajouté.

La réouverture de la frontière, fermée depuis près de trois mois entre les deux pays, s'est déroulée sur le pont surplombant la Lys entre Wervik et sa voisine française de Wervicq-Sud. Après le confinement, la réouverture des frontières est un "soulagement" pour les deux pays et en particulier pour la zone frontalière où les échanges, quotidiens, avaient été interdits pour cause de crise du coronavirus. Enfin à quelques jours des vacances d'été, le message est lancé: "Venez en France". Selon Jean-Baptiste Lemoyne, les Belges sont les troisièmes clients du tourisme en France. "Et ce sont ceux qui dépensent le plus. Ils sont très attachés à la France et à des régions particulières. Nul doute cette année, que le transport en voiture, bulle de protection supplémentaire, sera le choix de beaucoup de vacanciers", a-t-il ajouté.