10 conseils pour déguster et servir le whisky dans les règles de l'art

21/02/12 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Weekend

D'Irlande, d'Ecosse ou des Etats-Unis, chaque whisky, ou whiskey pour les Irlandais, a ses particularités. Quelle que soit son origine, sa composition et sa méthode de fabrication, il doit se mélanger, se servir et se déguster d'une certaine manière.

10 conseils pour déguster et servir le whisky dans les règles de l'art

© Thinkstock

Quelques petites astuces ont été spécialement conçues pour les gourmands de whisky ou pour ceux qui souhaiteraient simplement savoir le servir lors d'un apéritif. Un barmaid du O'Malley's, un bar de Tournai, a également apporté ses conseils pour nous guider dans certaines de nos recommandations.

Le verre idéal est le verre à sherry appelé également le Copita, en forme de tulipe allongée et légèrement refermé sur le dessus. Les blends écossais ou irlandais ont toutefois la particularité de se servir dans un grand verre et sont pratiquement les seuls à pouvoir se mélanger avec de l'eau gazeuse ou des glaçons pour accentuer le goût fruité qui les caractérise. Single malt? Ils se dégustent seuls, sans glaçons pour éviter de bloquer les arômes. Un verre large est également recommandé pour ce type de whisky. Le verre bas est également possible mais seulement si on ajoute de l'eau (plate et non pétillante et sans glace). L'eau sert à dissiper la pellicule tendue d'alcool empêchant les arômes du whisky de se libérer totalement dans ce genre de verre. Fan de cocktails? Les whiskies les mieux adaptés sont encore les bourbons, capables de conserver leurs arômes même après un mélange. Le whisky se déguste à petites gorgées. Un verre de whisky brut de fût par exemple, anesthésie complètement vos papilles gustatives s'il est bu trop rapidement. Connaisseur ou amateur, tout whisky mérite, avant d'être bu, d'être humé pour découvrir quel(s) arôme(s) prédomine(nt) dans sa composition : tantôt fruités, tantôt floraux, épicés ou même salés, il y en a pour tous les goûts. Le whisky écossais a la particularité d'être plus fort, d'avoir un corps plus généreux que le whiskey irlandais. Si pour vous, mélanger son whisky à une autre boisson relève du sacrilège, mieux vaut le boire pur ou le mélanger avec une petite dose d'eau plate. Trop fort, vraiment trop fort le goût du whisky ? Originaire des Etats-Unis, le whisky coca (avec ou sans glaçons) est une pratique de plus en plus courante pour atténuer voire supprimer le goût trop prononcé du whisky. Attention sacrilège, ce type de mélange est mal vu en Ecosse ou en Irlande. Si le whisky est un habitué de l'apéritif et peut ainsi se déguster avec toutes sortes de biscuits salés, le siroter après manger en guise de digestif ou au cours d'un repas est toutefois possible avec par exemple du poisson, des légumes, une pintade farcie, des fruits de mer ou en dessert avec un gâteau au chocolat et des fruits rouges.

Et si vous voulez débuter votre dégustation avec de la variété sans vous ruiner, Delhaize propose désormais 4 whiskies dans sa gamme Taste of Inspirations. Trois d'entre eux ont 12 ans d'âge et viennent des régions de Speyside, Islay, Highland. Le quatrième vient des Islands et a 10 ans d'âge. Variés, ils sont une bonne introduction à ce qui se fait en Ecosse.

Le Vif Weekend

Nos partenaires