Et si nous nous étions trompés pendant toutes ces années? Cette obsession d'être "propre sur soi" qui nous pousse à nous doucher deux fois par jour et à multiplier les soins apportés à notre visage ne risque-t-elle pas, finalement, au mieux de stresser notre épiderme inutilement, au pire de mettre son fragile équilibre en péril?
...