Qu'il s'agisse d'une crème, d'un mascara, d'un gel douche ou d'un rouge à lèvres, un cosmétique végan ne contient aucune matière d'origine animale dans sa formulation. Rien ne l'oblige par contre à ne faire appel qu'à des ingrédients d'origine naturelle. Végan et bio ne sont donc pas toujours synonymes, certaines marques bio refusant de se priver de cire d'abeille, d'oeufs ou de lait, par exemple, pour peu qu'ils proviennent d'...

Qu'il s'agisse d'une crème, d'un mascara, d'un gel douche ou d'un rouge à lèvres, un cosmétique végan ne contient aucune matière d'origine animale dans sa formulation. Rien ne l'oblige par contre à ne faire appel qu'à des ingrédients d'origine naturelle. Végan et bio ne sont donc pas toujours synonymes, certaines marques bio refusant de se priver de cire d'abeille, d'oeufs ou de lait, par exemple, pour peu qu'ils proviennent d'exploitations certifiées bio et garantissant le bien-être des bêtes. En revanche, comme c'est le cas d'ailleurs dans toute l'Union européenne depuis 2013, l'expérimentation animale est bien sûr interdite quand on parle de produits végans. Un veto qui n'est hélas pas d'application partout dans le monde : la Chine, notamment, impose encore ces tests aux entreprises qui veulent commercialiser certains types de cosmétiques sur son sol. Ce qui fait dire aux activistes purs et durs que les acteurs en affaire avec des pays prônant toujours ces pratiques ne peuvent estampiller leurs produits comme végans... même s'ils le sont bel et bien sur le territoire européen ! Pour ne rien arranger, comme dans tout mouvement qui se structure, la certification est tout sauf limpide tant les critères diffèrent d'un label à l'autre. De nombreuses marques apposent dès lors leur propre logo sans validation extérieure. Parmi les organismes certificateurs les plus stricts, on retrouve bien sûr le lapin aux oreilles roses " Cruelty free and vegan " délivré par PETA, ainsi que le tournesol vert de The Vegan Society. Très sévère également en ce qui concerne les expérimentations sur les animaux car il va jusqu'à faire valider chaque ingrédient utilisé, le petit lapin sautillant Leaping Bunny est aussi répandu. Mais il convient alors de vérifier la composition si l'on veut s'assurer qu'aucun composant d'origine animale ne s'y retrouve car ce label n'est pas une garantie végane. A noter aussi, le recours à l'appellation " vegan friendly ", soit " ami des végans ", lorsqu'une minorité de références de leur assortiment contient des matières souvent naturelles - il s'agit la plupart du temps de cire d'abeille - d'origine animale.