La gym faciale est plus efficace que les cosmétiques et le Botox : VRAI

On l'appelle d'ailleurs le yotox (contraction de yoga et de Botox). Des chercheurs américains de la Northwestern University de Chicago viennent de publier les résultats d'une expérience menée sur des femmes de 40 à 65 ans. Concrètement, 32 mouvements à réaliser pendant une minute chacun, à adapter en fonction des zones ciblées. Après quelques semaines seulement, les résultats sur le retardement du relâchement cutané seraient déjà visibles, et carrément spectaculaires après 20 semaines. Le secret ? La pratique assidue de ce yoga, qui s'apparente à une série de grimaces, agit en fait sur l'élasticité de la peau, la microcirculation sanguine, la production de collagène et d'élastine. Pas étonnant pour Annelise Hagen, papesse new-yorkaise de la discipline, pour qui l'efficacité de cette gymnastique est évidente : c'est sous la peau que tout se joue !
...

On l'appelle d'ailleurs le yotox (contraction de yoga et de Botox). Des chercheurs américains de la Northwestern University de Chicago viennent de publier les résultats d'une expérience menée sur des femmes de 40 à 65 ans. Concrètement, 32 mouvements à réaliser pendant une minute chacun, à adapter en fonction des zones ciblées. Après quelques semaines seulement, les résultats sur le retardement du relâchement cutané seraient déjà visibles, et carrément spectaculaires après 20 semaines. Le secret ? La pratique assidue de ce yoga, qui s'apparente à une série de grimaces, agit en fait sur l'élasticité de la peau, la microcirculation sanguine, la production de collagène et d'élastine. Pas étonnant pour Annelise Hagen, papesse new-yorkaise de la discipline, pour qui l'efficacité de cette gymnastique est évidente : c'est sous la peau que tout se joue ! Elles n'ont un effet que sur la surface de l'épiderme. La peau est constituée de trois couches, de la plus externe à la plus profonde : épiderme, derme et hypoderme. La couche supérieure, ou couche cornée, constitue le premier bouclier face aux agressions extérieures (pollution, soleil, vent...) Si elle est affaiblie, la barrière cutanée est rompue, la peau devient plus vulnérable. Hydrater son visage consiste à la couvrir d'un film gras, pour qu'elle ne perde pas son eau. Aucune étude n'a, à ce jour, démontré la réelle efficacité d'une crème antirides au niveau du derme. L'ASBL Ecoconso rappelle d'ailleurs qu'aucun ingrédient dit " magique " et vanté par les labos n'agit sur les cellules, tous restent à la surface de la peau, hydratent et donnent l'impression de lisser légèrement les traits. " Quoi qu'il en soit, ils n'ont pas d'effet préventif sur l'apparition de rides, encore moins de pouvoir réparateur. " " Commencer dès 20 ans est idéal pour repousser l'apparition des premières rides. Les muscles faciaux, quand ils sont jeunes, sont moins perméables aux traumatismes, les exercer est très efficace. A partir de 30 ans, ils commencent à fondre. Exactement comme pour le corps, entretenir la silhouette de son visage, son galbe et sa tonicité passe par une gymnastique régulière et soutenue ", avance Julie Demaret, dermatologue. La spécialiste rassure : s'il faut compter plusieurs mois pour un véritable remodelage en profondeur, le visage se tonifie ensuite durablement, à condition de faire des exercices fréquemment. " Dès les premiers jours, la détente de la figure est réelle, peu importe l'âge. Et si tout le monde ne dispose pas des 32 minutes préconisées par l'expérience menée par les chercheurs de Chicago, en consacrer 5 par jour à faire de la gym faciale est déjà payant. Profiter des moments où l'on applique sa crème de jour et de nuit est parfait pour s'accorder ces séances de yoga ", ajoute l'experte. Dans son ouvrage La gymnastique faciale, la méthode pour garder un beau visage au naturel, augmenté d'un DVD, Catherine Pez propose une routine à pratiquer tous les jours au bureau, en voiture ou dans sa salle de bains. Gratuite et facile à réaliser n'importe où (*) (prononcer les lettres " U " et " O " avec exagération, bouger les sourcils de haut en bas, tirer la langue le plus loin possible, etc.), elle serait le b.a.-ba d'un visage éclatant. Un rituel à compléter par une bonne hygiène de vie quotidienne (alimentation saine, pas de tabac, pas d'exposition prolongée au soleil entre 11 et 17 heures, etc.) pour une qualité de peau optimale. On ne s'improvise pas yogi du jour au lendemain. " S'y mettre seul, suivre des tutos sur le Net ou pratiquer des exercices trouvés au hasard d'un ouvrage n'est pas sans risques, estime Julie Demaret. Gare à la luxation de la mâchoire, par exemple. Aussi, certains mouvements peuvent accentuer les rides. Froncer les sourcils de manière intense et exagérément répétée peut aggraver les plis entre les yeux, sourire à outrance peut provoquer des pattes d'oie. Veillez à consulter votre dermatologue avant de vous lancer, il vous guidera au mieux en fonction des zones que vous désirez cibler et vous donnera la bonne marche à suivre ", insiste la spécialiste, qui ajoute qu'un examen complet de l'épiderme est également recommandé. " Certaines peaux à problèmes ne doivent pas être massées. C'est au cas par cas. Le yoga facial est à la mode, mais pas anodin. " Par Aurélia Dejond