Le premier opus reprenant "la crème de la crème" des restaurants ne dépassant pas 50 euros le couvert paru dans notre Black Food de septembre 2017 a eu un tel succès qu'on s'est décidé à justement le remettre, ce couvert. Notre critique gastronomique a testé avec ferveur et beaucoup de patience pas moins d'une centaine d'adresses en Wallonie et à Bruxelles, avec quelques nouveautés. Côté Wallonie et Bruxelles, ce ne sont pas moins de 32 nouveaux établissements qui ont ainsi été dénichés pour explorer les chemins de traverse gastronomiques.

Des rubriques neuves font aussi la part belle aux brunchs ou aux enseignes ouvertes le lundi, jour maudit de la restauration. Sans oublier bien sûr, nos confrères néerlandophones qui proposent leurs meilleures adresses du nord du pays. En attendant la sortie de cette bible gastronomique, on vous en dévoile déjà quelques-unes en primeur.

Monday, Monday

Si le lundi au soleil reste un rêve inatteignable, une consolation existe : célébrer le premier jour de la semaine au restaurant.

Ballekes

© Michel Verlinden

Reprise difficile ? Envie d'un lundi soir les pieds sous la table, avec dans l'assiette une cuisine rassurante et familiale ? Direction Ballekes qui s'est fait une spécialité de boulettes en forme de barrage contre l'adversité. Pour rendre hommage à ce patrimoine populaire, l'adresse a rodé une formule de grande efficacité. On commande au comptoir la ou les boulette(s) de son choix (porc-boeuf/poulet/veggie), la sauce (tomate, sirop de Liège...), l'environnement (déposée sur une salade ou coincée dans une baguette) et l'accompagnement (frites croquantes à souhait, chicons-mayo...) Pour moins de 20 euros, il ne reste plus qu'à faire bombance. Sans oublier de commander la bière ad hoc, façon Delta (3,50 euros) de Brussels Beer Project.

174, chaussée de Charleroi, à 1060 Bruxelles. www.ballekes.be

Lunapark

Pieter Clement a fait ses armes dans le fameux restaurant étoilé de Sergio Herman, Oud Sluis, aujourd'hui fermé, puis dans deux adresses à lui, où l'accueil était toujours enthousiaste. Dans son nouvel établissement, à Furnes, la déco se veut minimaliste avec comme pièce maîtresse - comment faire autrement avec pareil nom ? - une console de jeu rétro. Le chef y propose un menu unique pour un nombre restreint de couverts, soit 4 services à base des meilleurs produits de la région, démontrant un savoir-faire des plus maîtrisés. On citera en exemple le turbot agrémenté d'asperges, de fines tranches de rhubarbe crue et d'une sauce au vin jaune et, en dessert, le rafraîchissant granité d'oseille combiné à des fraises et de la glace au sureau. La carte des vins mixe étiquettes naturelles classiques et d'autres plus enjouées. Le service, lui, se veut détendu et chaleureux.

15, Zwarte Nonnenstraat, à 8630 Furnes. Tél.: 0473 57 97 68. www.pieterclement.be

Lesse Capade

© Michel Verlinden

Loin des villes, on peut encore s'offrir des moments de grâce. Ainsi d'un repas de midi en bord de Lesse, garanti 100 % fusion avec la nature et les éléments. Le soleil brille mais moins que l'assiette qui convainc en deux temps trois mouvements. La terrine farcie au foie gras en entrée raconte un chef soucieux du terroir, soit Olivier Michel, qui travaille avec son épouse Caroline. Le plat, un filet pur de Simmental "simplement béarnaise", force le respect grâce à une sauce parfaite qui jongle avec le beurre, le jaune d'oeuf, l'estragon, l'échalote et le cerfeuil. En saison, Lesse Capade est le bon plan pour savourer du gibier. Addition entre 35 et 45 euros le couvert.

155, rue de la Carrière, à 6927 Resteigne. Tél. : 084 34 40 07. www.lessecapade.be

Textes en Wallonie et à Bruxelles: Michel Verlinden

Textes en Flandre: Barbara Serulus

Le Black Food sort en librairie le jeudi 13/09