Depuis juin 2018, la commune de Saint-Gilles, à Bruxelles, fait place à une nouvelle boulangerie au nom un peu étrange: Boulengier. L'intitulé qui sème le doute - nom de famille? faute d'orthographe? - vient d'une variante du vieux français qui avait cours dans le nord de la France. Le tout pour un mot qui suggère "la famille, la tradition", explique l'un des deux associés.
...

Depuis juin 2018, la commune de Saint-Gilles, à Bruxelles, fait place à une nouvelle boulangerie au nom un peu étrange: Boulengier. L'intitulé qui sème le doute - nom de famille? faute d'orthographe? - vient d'une variante du vieux français qui avait cours dans le nord de la France. Le tout pour un mot qui suggère "la famille, la tradition", explique l'un des deux associés. A la base, le projet est né dans la tête d'un duo de hors-venus du pain, Marc Paeps et Christopher Moloughney, 38 ans chacun et amis depuis toujours. Le premier est photographe publicitaire, tandis que le second officie au sein d'une agence de pub. C'est confortable mais ils éprouvent ce besoin d'une "vie solide" - comme l'écrirait Arthur Lochmann en écho à La vie liquide de Zygmunt Bauman -, de s'impliquer dans quelque chose de concret. Quelque chose "dont on mesure les tenants et les aboutissants". L'idée d'une miche de qualité, produit évident et universel, leur vient assez spontanément il y a trois ans. A l'époque, on compte les bons boulangers sur les doigts d'une main. Une rencontre fait le reste, Marc et Christopher font la connaissance de Mathieu Geslan. Ce Normand a les mains dans le pétrin depuis qu'il a 15 ans et, derrière lui, une expérience de Compagnon du Devoir. Pas de doute, c'est cette cheville-ouvrière que le tandem embauche pour signer des produits imparables respectant les dogmes de la panification traditionnelle: temps de pousse lents (jusqu'à 24 heures), levains naturels et cuisson sur pierre. Le style Boulengier ne s'arrête pas là: le trio mise également sur les circuits courts ("quand c'est possible à qualité égale"), les produits de saison (pas de tarte aux fraises en hiver!), une pâtisserie simple et boulangère (éclairs et autres délices feuilletés savoureux comme un dimanche en famille), ainsi qu'une gamme de sandwichs pas banals imaginée avec le chef Damien Bouchery.