En dix années, les flacons bordelais ont perdu aussi bien en volume (- 29 %) qu'en valeur (- 31 %). Les raisons avancées ? Une "certaine suffisance" due à une position de leader historique et des vins jugés austères...