C'est le chef Sang Hoon Degeimbre ("L'Air du Temps") qui a initié le projet. A ses côtés, neuf chefs ont été sélectionnés en fonction de leurs qualités et de leur implication dans le terroir. Génération W, qui s'inscrit dans le programme Creative Wallonia, vise les échanges au sein des métiers de la restauration et ceux aux

parentés parfois plus discrètes mais tout aussi enrichissantes.

Sang Hoon Degeimbre souligne cette multidisciplinarité: "Il n'y pas que les cuisiniers, il y aussi les producteurs, les artisans et nos jeunes pousses, les talents qui constituent la prochaine génération".

Pour Jean-Claude Marcourt, il est important de "mettre en évidence cette créativité non technologique mais basée sur la qualité du produit. C'est la preuve qu'aujourd'hui, on revendique d'appartenir au terroir de la Wallonie", commente-t-il. Une charte en dix points définit les objectifs portés par chaque chef de Génération W.

Génération W, c'est également plein d'autres initiatives: un livre qui sortira en novembre, des événements culinaires, la réalisation de productions télévisées et de clips, des manifestations internationales, et des collaborations, notamment avec le salon Horecatel. "Nous avons aussi l'idée d'un festival à la Citadelle regroupant les chefs et les producteurs wallons", conclut Sang Hoon Degeimbre.

C'est le chef Sang Hoon Degeimbre ("L'Air du Temps") qui a initié le projet. A ses côtés, neuf chefs ont été sélectionnés en fonction de leurs qualités et de leur implication dans le terroir. Génération W, qui s'inscrit dans le programme Creative Wallonia, vise les échanges au sein des métiers de la restauration et ceux aux parentés parfois plus discrètes mais tout aussi enrichissantes. Sang Hoon Degeimbre souligne cette multidisciplinarité: "Il n'y pas que les cuisiniers, il y aussi les producteurs, les artisans et nos jeunes pousses, les talents qui constituent la prochaine génération". Pour Jean-Claude Marcourt, il est important de "mettre en évidence cette créativité non technologique mais basée sur la qualité du produit. C'est la preuve qu'aujourd'hui, on revendique d'appartenir au terroir de la Wallonie", commente-t-il. Une charte en dix points définit les objectifs portés par chaque chef de Génération W. Génération W, c'est également plein d'autres initiatives: un livre qui sortira en novembre, des événements culinaires, la réalisation de productions télévisées et de clips, des manifestations internationales, et des collaborations, notamment avec le salon Horecatel. "Nous avons aussi l'idée d'un festival à la Citadelle regroupant les chefs et les producteurs wallons", conclut Sang Hoon Degeimbre.