Quelle cuisine pour demain ? La question taraude les spécialistes. Si une réponse claire ne semble pas encore se dessiner, il n'est pas impossible de voir émerger la cuisine polonaise.

En cause, une communication qui commence à se structurer et un patrimoine gourmand non négligeable. Il y a peu, l'un des fers de lance, le chef Adam Chrzastowski, officiait à Paris le temps d'un dîner. But de la manoeuvre ? Convaincre les sceptiques d'une gastronomie en prise directe avec des produits nommés bison des bois, écrevisse à pattes rouges, truite, oie ou chevreuil. Le tout magnifié grâce à la magie de cueillettes abondantes. A suivre de près...

Quelle cuisine pour demain ? La question taraude les spécialistes. Si une réponse claire ne semble pas encore se dessiner, il n'est pas impossible de voir émerger la cuisine polonaise.En cause, une communication qui commence à se structurer et un patrimoine gourmand non négligeable. Il y a peu, l'un des fers de lance, le chef Adam Chrzastowski, officiait à Paris le temps d'un dîner. But de la manoeuvre ? Convaincre les sceptiques d'une gastronomie en prise directe avec des produits nommés bison des bois, écrevisse à pattes rouges, truite, oie ou chevreuil. Le tout magnifié grâce à la magie de cueillettes abondantes. A suivre de près...